Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Le projet de transport de Québec 21

    Le projet de transport de Québec 21

    Au moment où la ville de Québec jongle avec plusieurs dossiers de mobilité, comme le tramway et le troisième lien, le parti d’opposition Québec 21 présentera aujourd’hui au Centre des congrès son propre projet de transport en commun.

    Le parti du candidat à la mairie Jean-François Gosselin promet un projet « voulu, viable, visionnaire et vert ». Québec 21 s’oppose au projet actuel de tramway mené par Régis Labeaume. Lundi, ce dernier a tenu à miner l’annonce, interpellant les citoyens de Québec en leur demandant de ne pas se laisser « berner par n’importe quel spectacle politique ».

    « Ce n’est pas une seule personne qui va décider du plus grand projet de l’histoire de la ville, mais bien les 410 000 électeurs de Québec », a pour sa part déclaré M. Gosselin.

  • Grève en éducation

    Grève en éducation

    Plusieurs parents du Québec devront encore jongler avec les conséquences des lentes négociations dans le secteur public. Les 10 000 professionnels de l’éducation de la CSQ seront en grève ce mercredi matin.

    Le débrayage forcera plusieurs Centres de services scolaires à ne pas donner les cours en matinée. Parmi le personnel en grève, on note les orthophonistes, les psychologues, les psychoéducateurs et les conseillers en orientation.

    Les négociations se poursuivent avec le gouvernement du Québec, a affirmé à La Presse canadienne le président de la fédération affiliée à la CSQ, Jacques Landry. « Il y a des échanges, mais ce n’est pas aussi actif que ça a déjà été. »

  • Aides aux jeunes en difficulté

    Aides aux jeunes en difficulté

    Le gouvernement du Québec fera une annonce aujourd’hui au sujet des services de proximité pour les jeunes en difficulté et leur famille. C’est le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, qui pilotera la conférence de presse.

    Cette annonce arrive un mois après le dépôt du rapport de la Commission Laurent, sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse.

    La semaine dernière, M. Carmant avait annoncé une somme de 10 millions par année pour le soutien clinique aux familles d’accueil.

À voir en vidéo