Décision de la Cour d'appel - Rizzuto restera en prison en attendant

Le parrain présumé de la mafia montréalaise, Vito Rizzuto, restera en prison en attendant la décision concernant son extradition vers les États-Unis.

La Cour d'appel du Québec a rendu sa décision hier après-midi, à Montréal, sur la requête de remise en liberté présentée par Vito Rizzuto.

Âgé de 58 ans, Vito Rizzuto est menacé d'extradition vers les États-Unis, où il est accusé de gangstérisme relativement aux meurtres, en 1981, de trois mafiosi.

Le juge François Doyon s'est donc rangé derrière les avocats de la Couronne qui demandaient à ce que Vito Rizzuto demeure incarcéré tant que le ministre de la Justice, Irwin Cotler, n'aura pas rendu sa décision sur la demande d'extradition.

Détenu depuis janvier

Les avocats de M. Rizzuto estimaient que la cause serait rejetée, car depuis 1986, la période de prescription de cinq ans durant laquelle des accusations peuvent être portées est échue.

Vito Rizzuto est détenu depuis son arrestation, à son domicile de Montréal, à la mi-janvier 2004.