La CNESST assouplit le port du masque au travail dans les zones jaunes et vertes

Avec le déconfinement qui progresse, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a apporté lundi des « ajustements » aux mesures de prévention des infections dans les milieux de travail.

Par exemple, dans les zones rouges ou orange, pour les personnes qui travaillent à l’intérieur, le port d’un masque de qualité — soit un masque médical, soit un masque certifié par le Bureau de normalisation, soit un appareil de protection respiratoire muni d’un filtre à particules — est obligatoire. De plus, il doit être porté continuellement.

À cela s’ajoutent le maintien de la distanciation physique et l’installation de barrières physiques si possible, précise la CNESST.

   

Pour ceux qui travaillent à l’extérieur dans ces zones rouges ou orange, le port d’un masque de qualité est requis lorsque la distance de deux mètres ne peut être respectée. À cela s’ajoutent la distanciation physique et des barrières physiques, lorsque cela est possible.

Dans les zones jaunes ou vertes, pour le travail à l’intérieur comme à l’extérieur, lorsqu’il doit y avoir des interactions à moins de deux mètres, la CNESST précise qu’au moins une de ces mesures doit être appliquée : distanciation, barrière physique ou masque de qualité.

À voir en vidéo: