Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Le déconfinement continue

    Le déconfinement continue

    Les dernières régions au palier d’alerte rouge, parmi lesquelles on compte Montréal et Laval, tombent aujourd’hui en zone orange, ce qui signifie notamment que les salles à manger des restaurants et les salles d’entraînement peuvent de nouveau accueillir des clients en leurs murs.

    Quatre régions passent par ailleurs en zone verte à partir d’aujourd’hui. Il s’agit de la région de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec. Dans ces secteurs, les rassemblements intérieurs d’un maximum de 10 personnes sont maintenant permis.

    Ces assouplissements surviennent au lendemain d’une journée marquée par un bilan quotidien des nouveaux cas de COVID-19 particulièrement bas, la Santé publique ayant fait état dimanche de 179 nouvelles infections et d’aucun décès, ce qui n’avait pas été vu depuis septembre dernier.

  • La canicule se poursuit

    La canicule se poursuit

    L’été n’est pas encore officiellement commencé, mais cela n’a pas empêché une canicule de s’abattre sur le sud du Québec dimanche, laissant sur son passage des températures qui devraient dépasser les 30 degrés Celsius dans plusieurs régions de la province jusqu’à mardi. Parmi celles-ci, on compte notamment Montréal, Gatineau, la Montérégie, Laval, plusieurs secteurs des Laurentides ainsi qu’en Mauricie.

    À Montréal, où sept personnes avaient perdu la vie en juin dernier en raison d’une vague de chaleur extrême, la Ville a annoncé dimanche avoir mis en application le mode Alerte de son Plan particulier d’intervention pour chaleurs extrêmes. Ainsi, l’ensemble des jeux d’eau du territoire montréalais sont ouverts pour permettre aux citoyens de se rafraîchir, tandis que la Santé publique recommande à la population de limiter les activités physiques et de passer du temps dans des endroits frais.

  • Grève dans le secteur de la santé

    Grève dans le secteur de la santé

    Après avoir caressé l’espoir d’en venir à un consensus avec le gouvernement Legault dans le cadre du renouvellement de la convention collective de ses quelque 60 000 membres, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a mis sa menace à exécution lundi en entamant la première de deux journées de grève générale dans l’ensemble de la province.

    Les membres de l’APTS, parmi lesquels on compte notamment des travailleurs sociaux, des techniciens en imagerie médicale et des psychologues, se mobiliseront ainsi aujourd’hui et mardi devant plusieurs établissements de santé et centres jeunesse répartis dans la province. Cependant, puisqu’il s’agit d’une grève dans le secteur de la santé, les services essentiels devront être maintenus dans une proportion qui varie de 50 à 100% en fonction de l’unité de soins.

    L’organisation syndicale réclame notamment de meilleures primes pour les intervenants en centres jeunesse, en plus de revendiquer des congés mobiles pour ses membres, dont la charge de travail a été alourdie par la pandémie de COVID-19.

  • Le Canadien a le vent dans les voiles

    Le Canadien a le vent dans les voiles

    Au chapitre du hockey, les Canadiens de Montréal continuent de surprendre. Dimanche soir, le Tricolore a dominé les Jets de Winnipeg en marquant à cinq reprises dans le filet de son adversaire qui, lui, n’a marqué qu’un seul but. Le CH prend ainsi un contrôle total de la série avec une avance de 3-0 dans sa série finale de la section Nord face à l’équipe manitobaine.

    Les Jets feront ainsi face ce soir à l’élimination au Centre Bell. Au terme de cette soirée, la formation montréalaise aura disputé 11 matchs en 19 jours.

À voir en vidéo