Quoi retenir de la fin de semaine?

  • La COVID-19, ici et ailleurs

    La COVID-19, ici et ailleurs

    L’embellie se poursuit au Québec, où la courbe des nouveaux cas de COVID-19 ne cesse de s’aplanir. Dimanche, les autorités ont recensé 179 nouvelles infections et pour la première fois en huit mois, la province n’a déploré aucun décès lié à la maladie. Sur son compte Twitter, le ministre de la Santé, Christian Dubé, s’est félicité du bilan, soulignant que «jusqu’à présent, le plan de déconfinement fonctionne». Il en a aussi profité pour rappeler que dès demain, lundi, les personnes âgées de 80 ans et plus pourront devancer leur rendez-vous pour la 2e dose du vaccin.

    Signe que la pandémie est aussi en régression dans le reste du pays: le gouvernement fédéral a annoncé dimanche après-midi que les équipes de la LNH qui devront franchir la frontière canado-américaine pour participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley seront exemptées de la quarantaine obligatoire de 14 jours à leur retour au pays.

    À l’autre bout de la planète, l’Inde a aussi enregistré une baisse des nouveaux cas de COVID-19 dimanche, au moment où le pays se prépare à assouplir progressivement les mesures de confinement.

  • Défilé pour les victimes de Kamloops

    Défilé pour les victimes de Kamloops

    Des camionneurs allochtones se sont réunis samedi dans la communauté de Tk’emlúps te Secwépemc, en Colombie-Britannique, pour soutenir les familles endeuillées et ébranlées par la découverte des restes de 215 enfants sur le site de l’ancien pensionnat de Kamloops. Les dizaines de camionneurs ont défilé dans les rues de la nation autochtone voisine de Kamloops, accueillis par des centaines des personnes et le son des tambours.

    Depuis la découverte macabre, le 27 mai dernier, le site de l’ancien pensionnat est devenu un lieu de deuil et de rassemblement. Jour et nuit, des personnes se relaient pour venir honorer la mémoire des 215 enfants. «C’est gigantesque: 215 âmes qui, dans leur dernier souffle, ont réveillé le monde entier. C’est puissant», a observé Jackie Andrew, de la nation Lil’wat, venue elle aussi à la rencontre des camionneurs.

    Dans la foulée, le pape François a exprimé dimanche «sa douleur» concernant la découverte des corps à Kamloops à l’issue de la traditionnelle prière dominicale de l’Angélus sur la place Saint-Pierre au Vatican. Il ne s'est toutefois pas excusé, malgré les multiples appels en ce sens. Vendredi, le premier ministre Justin Trudeau avait d’ailleurs déploré le refus du pape et de l’Église catholique de reconnaître leur «responsabilité» et leur «part de culpabilité» pour les atrocités commises dans les pensionnats autochtones.

  • Accord « historique » au G7

    Accord « historique » au G7

    À l’issue d’une réunion de deux jours, les pays du G7 se sont entendus samedi sur un taux d’impôt mondial minimal de 15% pour les multinationales, dont les géants du numérique, afin de limiter leur recours aux paradis fiscaux. Rappelons qu’à son entrée en poste, le président américain, Joe Biden, avait relancé le débat sur la question, promettant de freiner la concurrence fiscale entre les pays et de forcer les multinationales à payer leur juste part.

    Après l’annonce, la ministre canadienne des Finances, Chrystia Freeland, a souligné sur son compte Twitter la «bonne nouvelle pour les Canadiens et les entreprises canadiennes, qui assurera que les règles du jeu de l’économie mondiale soient équitables».

    Selon un rapport dévoilé en novembre dernier, le Canada perd chaque année l’équivalent de 7,5 milliards de dollars en raison des tactiques fiscales des grandes entreprises.

  • Mobilisation contre le projet du REM

    Mobilisation contre le projet du REM

    Samedi, plus d’une centaine de personnes et d’élus ont pris part à une manifestation contre le passage du Réseau express métropolitain (REM) dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Dans la foule, le maire de l’arrondissement et plusieurs autres politiciens ont fait part de leurs inquiétudes quant aux impacts que le projet pourrait avoir sur le quotidien des résidents.

    «C’est un des rares endroits de fraîcheur [dans le quartier] avec des jeux d’eau pour les familles. Et on veut y faire passer un train toutes les deux minutes. Ça n’a pas de bon sens!» a d’ailleurs lancé le député de Québec solidaire dans le quartier, Alexandre Leduc.

    Plusieurs résidents ont, quant à eux, réclamé d’autres options que la structure aérienne, craignant que le projet ait des impacts visuels et sonores importants.

À voir en vidéo