La pandémie de COVID-19 se calme en Ontario

Des 916 cas de COVID-19 recensés lundi en Ontario, 226 provenaient de Toronto.
Photo: Frank Gunn La Presse canadienne Des 916 cas de COVID-19 recensés lundi en Ontario, 226 provenaient de Toronto.

L’Ontario signalait lundi 916 cas de COVID-19, son total quotidien le plus bas depuis la fin de la deuxième vague, en février. La province signalait également lundi 13 décès supplémentaires liés à la maladie.

Le 17 février dernier, à la fin de la deuxième vague, la province avait enregistré un total de 847 nouvelles infections en une journée.

Des 916 cas recensés lundi, 226 provenaient de Toronto, 165 de sa banlieue de Peel et 85 de celle de York. On signalait également 67 cas dans la région de Durham et 52 à Hamilton. Les données de lundi sont basées sur plus de 18 200 tests effectués.

Le gouvernement affirme que 97 747 doses d’un vaccin ont été administrées depuis le rapport de dimanche, pour un total de plus de neuf millions jusqu’ici.

 

Par ailleurs, à compter de cette semaine, les Ontariens de 80 ans et plus peuvent recevoir, plus tôt que prévu, leur deuxième dose de vaccin.

Le gouvernement a annoncé la semaine dernière qu’il réduisait l’intervalle minimum entre les deux doses à seulement quatre semaines, en commençant par les citoyens les plus âgés. Les Ontariens de 70 ans et plus verront leur intervalle raccourci à la mi-juin, et ainsi de suite pour les autres cohortes pendant l’été.

Le gouvernement de l’Ontario doit déposer lundi une motion pour remplacer le médecin-hygiéniste en chef de la province. La ministre de la Santé, Christine Elliott, a déjà indiqué que David Williams serait remplacé par Kieran Moore, qui est actuellement médecin-hygiéniste en chef au bureau de santé publique de la région de Kingston. Il devrait succéder au docteur Williams le 26 juin.

M. Williams devait prendre sa retraite en septembre, mais le gouvernement a finalement décidé de devancer son départ. La ministre Elliott a indiqué que le docteur Moore commencerait à travailler avec le docteur Williams dès lundi prochain, pour assurer une transition en douceur.

À voir en vidéo: