En bref: Finlande, les accros à Internet dispensés du service militaire

Helsinki — Un certain nombre de conscrits ont été dispensés du service militaire obligatoire pour cause de dépendance à Internet, a déclaré hier l'armée finlandaise.

Les médecins militaires ont admis que leur ordinateur manquait trop à certains jeunes hommes pour que ces derniers puissent supporter les six mois obligatoires sous les drapeaux. «Pour des gens qui jouent toute la nuit, n'ont pas d'amis, ni de loisirs, venir à l'armée est un grand choc», a expliqué le capitaine Jyrki Kivela, du centre de conscription militaire. «Certains vont voir le médecin et disent qu'ils ne peuvent pas rester. Parfois, les médecins ont conclu à une dépendance à Internet», a-t-il ajouté. «Nous les renvoyons chez eux pour trois ans, ils doivent ensuite revenir et nous leur demandons s'ils acceptent [...] Ils auront eu le temps de grandir», a-t-il déclaré. Il n'existe pas de chiffre officiel sur la proportion de dispenses pour dépendance informatique. La Finlande a appelé 26 500 hommes sous les drapeaux en 2003, dont 9 % ont été renvoyés chez eux pour raisons médicales.