En bref: Journée de deuil national pour les victimes de l'explosion de Ghislenghien

Bruxelles — Les autorités belges ont décrété pour demain une journée de deuil national, à l'occasion des funérailles des 17 victimes de l'explosion de Ghislenghien, a-t-on appris hier auprès du cabinet du premier ministre.

Selon le bureau des procureurs chargés de l'enquête, le bilan de la catastrophe s'est alourdi avec la mort à l'hôpital, dans la nuit de dimanche à hier, d'une dix-septième personne qui avait été gravement brûlée. Les funérailles auront lieu dans la ville d'Ath, dans le sud-ouest de la Belgique, à proximité de la zone industrielle de Ghislenghien où s'est produit le drame. Le bilan pourrait encore s'aggraver en raison des importantes brûlures dont souffrent une cinquantaine de blessés. La société Fluxys, qui gère le réseau de gazoducs belge, a répété qu'elle avait respecté les procédures de sécurité nécessaires en avertissant un entrepreneur, qui construisait un bâtiment à proximité du site, de l'éventualité d'un accident. Fluxys appartient conjointement à Royal Dutch Shell, au groupe français Suez et à plusieurs municipalités.