Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Le cauchemar de Vaudreuil-Dorion

    Le cauchemar de Vaudreuil-Dorion

    La fermeture du pont de l’Île-aux-Tourtes, où circulent près de 80 000 véhicules par jour, provoque des embouteillages immenses dans l’ouest de Montréal et à Vaudreuil-Dorion. Le lien a été fermé d’urgence jeudi par le ministère des Transports, pour «assurer la sécurité des usagers de la route».

    La congestion générée sur la 20, l’autre autoroute du secteur, est si intense que des écoles doivent fermer leurs portes pour éviter que les élèves ne patientent des heures dans le trafic. Des commerçants voient aussi leur chiffre d’affaires s’effondrer.

    Les membres du gouvernement et les autorités scolaires se réunissent aujourd’hui pour étudier des solutions de rechange. Le retour à l’enseignement à distance n’est pas exclu pour les élèves privés d’école.

  • Début de la vaccination chez les 12-17 ans

    Début de la vaccination chez les 12-17 ans

    Un demi-million d’adolescents québécois deviennent ce matin admissibles à leur première dose du vaccin de Pfizer-BioNTech. 

    Parallèlement à cette vaccination sur rendez-vous, le gouvernement lancera le 7 juin une campagne de vaccination en milieu scolaire. L’objectif de Québec est d’injecter les deuxièmes doses avant la prochaine rentrée scolaire.

    Par contre, il est trop tôt pour dire si la vaccination des adolescents en cinquième secondaire pourra faire en sorte que ces derniers aient un bal des finissants cette année.

  • Doutes sur l’impartialité de la coroner Kamel

    Doutes sur l’impartialité de la coroner Kamel

    En écoutant le personnel soignant de l’hôpital de Joliette parler de la mort de Joyce Echaquan, la coroner Géhane Kamel n’a peut-être pas démontré toute l’impartialité nécessaire. D’ex-coroners ont soulevé des réserves, ces derniers jours, sur le ton utilisé par Me Kamel, après qu’elle eut plusieurs fois remis en cause la sincérité de témoins.

    L’enquête publique sur la mort de la mère de famille atikamekw cherche à établir les causes et les circonstances de son décès et, potentiellement, à formuler des recommandations. Ces audiences ne cherchent pas à «trouver des coupables», comme le rappelle souvent elle-même Géhane Kamel.

    À la reprise des procédures ce matin, la coroner prévoit formuler «une mise au point» sur ces critiques.

  • Dans le rétroviseur : George Floyd, un an plus tard

    Dans le rétroviseur : George Floyd, un an plus tard

    La mort de George Floyd, un homme noir, sous le genou de Derek Chauvin, un policier blanc, s’est érigée en symbole du racisme aux États-Unis. La diffusion de la vidéo de l’arrestation a déclenché un élan mondial de solidarité derrière le mouvement Black Lives Matter (la vie des Noirs compte).

    Un an plus tard, les Américains ont un nouveau président, et Derek Chauvin se trouve derrière les barreaux.

    Par contre, toutes proportions gardées, les Afro-Américains sont encore deux fois plus nombreux que leurs compatriotes blancs à être tués sous les balles ou les genoux des policiers.

À voir en vidéo