Une manifestation en solidarité avec le peuple palestinien à Montréal

Les manifestants ont été invités à converger devant le consulat général israélien, dans Westmount, en après-midi.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Les manifestants ont été invités à converger devant le consulat général israélien, dans Westmount, en après-midi.

Un rassemblement en soutien au peuple palestinien a eu lieu à Montréal, samedi, devant la flambée de violence dans la bande de Gaza et en Israël.

Les manifestants ont été invités à converger devant le consulat général israélien, dans Westmount, en après-midi. Le convoi, avec des personnes à pied et d’autres à bord de leur véhicule, devait défiler jusqu’au square Dorchester.

Divers médias comme Radio-Canada et La Presse ont estimé la foule à plusieurs milliers de personnes.

Les participants étaient nombreux à agiter des drapeaux palestiniens et ils brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Libérez la Palestine » et « L’existence est la résistance », entre autres. La foule a lancé des appels au boycottage de produits venant d’Israël et à la fin de l’occupation de territoires palestiniens.

Le Service de police de la Ville de Montréal a dit assurer une présence policière pour encadrer le rassemblement.

Le mot-clic #SaveSheikhJarrah circulait aussi sur les réseaux sociaux, en référence à ce quartier à majorité arabe de Jérusalem où des évictions et des contrôles policiers ont attisé les tensions plus tôt ce mois-ci.

Une solidarité internationale

À travers l’Europe, plusieurs milliers de personnes ont aussi exprimé leur solidarité samedi envers les Palestiniens dans la bande de Gaza. Des manifestations pacifiques ont notamment eu lieu à Londres, à Bruxelles et à Rome. À Madrid, les protestataires scandaient « Ce n’est pas une guerre, c’est un génocide » en espagnol. À Paris, ils ont défié l’interdiction de manifester, jouant au chat et à la souris avec les forces antiémeutes.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies doit se réunir dimanche en réponse à cette récente escalade militaire dans la crise israélo-palestinienne.

Dans la dernière semaine, le Hamas a tiré des centaines de roquettes et l’armée israélienne a multiplié les frappes aériennes contre Gaza. On dénombre au moins huit victimes israéliennes et 145 victimes palestiniennes, dont 41 enfants.

Avec des informations de l’Associated Press

À voir en vidéo