Quoi surveiller aujourd’hui?

  • COVID : la surmortalité au Canada

    COVID : la surmortalité au Canada

    Statistique Canada diffusera ce matin des données sur les cas confirmés de COVID-19 au pays ainsi que sur les décès et la surmortalité qu’elle a engendrés entre janvier 2020 et février 2021. Les derniers chiffres donnaient un portrait des 10 premiers mois de 2020, et l’agence notait que le Canada avait enregistré 12 067 morts de plus que ce que prévoyaient les projections.

    Au Québec, la vaccination s’ouvre officiellement aux 18 ans et plus, même si les prises de rendez-vous sont possibles depuis jeudi soir. Les plus jeunes pourront aussi avoir accès aux vaccins sans rendez-vous proposés au Palais de congrès de Montréal ce matin.

  • D’autres mesures contre la violence conjugale

    D’autres mesures contre la violence conjugale

    En réponse aux nombreux féminicides qui ont marqué le début de l’année, le gouvernement Legault fera une nouvelle annonce concernant la lutte contre la violence conjugale — elles se sont multipliées depuis la mi-avril.

    Québec annoncera ce matin de « nouveaux investissements » destinés aux maisons d’hébergement de deuxième étape — qui accueillent les femmes présentant le plus haut risque de se faire assassiner — et aux cellules d’intervention rapide intersectorielles.

  • Enquête publique sur Joyce Echaquan

    Enquête publique sur Joyce Echaquan

    Entamées jeudi, les audiences pour l’enquête publique sur le décès de Joyce Echaquan se poursuivent aujourd’hui, au palais de justice de Trois-Rivières.

    La coroner Géhane Kamel, qui préside cette enquête, entendra à nouveau des proches de la défunte, dont son frère, une cousine et une amie. Mme Echaquan est décédée le 28 septembre 2020 à l’hôpital de Joliette sous les insultes racistes du personnel.

  • La situation entre Israël et la Palestine

    La situation entre Israël et la Palestine

    La tension est toujours forte entre Israël et la Palestine. Jeudi, au quatrième jour du conflit, la situation était confuse à la frontière, où les forces israéliennes avaient massé des chars et des blindés aux abords de la bande de Gaza.

    L’armée a annoncé qu’une opération militaire était en cour, avant de revenir sur ses dires un peu plus tard, semant le doute sur les intentions réelles d’Israël.