Quoi surveiller en fin de semaine?

  • Le Gala Artis

    Le Gala Artis

    Le gala des prix Artis, qui récompense les artisans de l’industrie de la télévision québécoise, se déroule dimanche soir, sur les ondes de TVA. Il sera animé par Charles Lafortune et Guy Jodoin, deux vedettes du réseau.

    La nomination controversée de Maripier Morin dans la catégorie Rôle féminin pour une série dramatique saisonnière a fait couler beaucoup d’encre, mais après une nouvelle série de dénonciations dévoilées dans un article de La Presse, l’actrice a décidé de se retirer de la catégorie.

    C’est la série District 31 qui mène le bal des nominations, avec six mentions. Julie Le Breton et Pier-Luc Funk ont obtenu chacun trois nominations.

  • Pour du logement social

    Pour du logement social

    Une série d’organismes communautaires, dont le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), tiennent une manifestation samedi après-midi pour réclamer plus d’investissements dans le logement social.

    Les groupes impliqués notent que les « loyers explosent et que les spéculateurs gentrifient nos quartiers à coups de rénovictions », et critiquent le gouvernement Legault, qui refuse de reconnaître l’existence d’une crise du logement.

  • Des résultats aux élections britanniques

    Des résultats aux élections britanniques

    Les résultats des élections locales au Royaume-Uni devraient être plus clairs et plus complets en fin de semaine. Le premier ministre conservateur Boris Johnson se montrait enthousiasmé par des résultats « très encourageants », notamment dans le nord de l’Angleterre.

    Le scrutin avait valeur de test cohésif pour le Royaume-Uni, avec le renouvellement aussi du Parlement écossais. Vendredi, la première ministre écossaise et cheffe du parti indépendantiste SNP, Nicola Sturgeon, a promis aux Écossais un nouveau référendum d’autodétermination « le moment venu » en cas de victoire.

  • Où et quand tombera la fusée chinoise?

    Où et quand tombera la fusée chinoise?

    Une section de la fusée chinoise Longue-Marche 5B est en train de dériver à un peu plus de 150 km au-dessus du sol. Et si la trajectoire de l’imposant lanceur est hors de contrôle, c’est que ses concepteurs ont prévu que son retour se ferait de façon « naturelle », tablant sur sa désintégration dans l’atmosphère.

    Sauf que plusieurs observateurs croient que de gros morceaux resteront intacts et pourraient tomber sur Terre. Le hic, c’est qu’il est difficile de déterminer où et quand. Toutefois, vendredi après-midi, il était prévu que la retombée intervienne entre samedi à 21 h 50 GMT (17 h 50 au Québec) et dimanche à 7 h GMT (3 h au Québec). Marchez la tête haute, au cas où…

À voir en vidéo