Portugal - Les incendies restent préoccupants

Lisbonne — Deux avions Canadair grecs étaient attendus hier après-midi au Portugal pour participer à la lutte contre les incendies, qui restent préoccupants malgré une certaine amélioration.

Dans la région de Porto, la police a arrêté un pyromane présumé, qui vient s'ajouter aux 24 incendiaires présumés arrêtés depuis le début de l'année.

Hier après-midi, les pompiers recensaient 31 foyers d'incendie, dont plus de cinq jugés inquiétants dans les districts de Beja, de Porto et dans la chaîne de montagnes de Santa Comba, dans le nord du pays, ainsi que dans l'île de Madère. Non loin de Monchique, dans la région de Faro, deux autres foyers importants, vers Alcoutim et Loule, étaient toujours actifs.

Espèces rares

Un incendie donné comme circonscrit quelques heures plus tôt est reparti dans la matinée dans la Serra de Arrabida, une réserve protégée qui abrite une végétation méditerranéenne aux espèces rares, à une trentaine de kilomètres au sud de Lisbonne. Près de 1000 hectares ont été parcourus par les flammes depuis dimanche, selon des estimations encore provisoires.

En revanche, l'important incendie qui s'était déclaré dimanche dans la chaîne montagneuse de Monchique, en Algarve, dans le sud, a été circonscrit dans la matinée. Au total, quelque 4000 hectares sont partis en fumée, selon un responsable municipal cité par l'agence de presse Lusa.

Rude coup à l'économie

Cet incendie, qui a touché une importante réserve cynégétique et tué de nombreuses espèces d'animaux, a porté un rude coup à l'économie de la région, qui vit de la chasse, a déploré ce responsable.

Le Portugal, qui craint que la canicule n'aggrave la situation, a demandé l'aide de ses voisins européens.

«Nous avons sollicité des moyens aériens» de lutte contre les incendies, a déclaré Daniel Sanches, ministre de l'Intérieur, lors d'une conférence de presse au Service national des pompiers et de la protection civile (SNBPC).

L'Allemagne, la Grèce, l'Italie, la Grande-Bretagne, la Norvège et la France ont déjà répondu à l'appel et gardent à la disposition du Portugal plusieurs avions et hélicoptère.

Hier après-midi, deux de ces avions, des Canadair grecs, étaient en route pour le Portugal.