Quoi retenir de la fin de semaine?

  • La COVID-19 poursuit ses ravages

    La COVID-19 poursuit ses ravages

    Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé dimanche le déploiement de travailleurs de la santé et d’équipement en Ontario, où la pandémie ne montre aucun signe d’essoufflement. Son annonce survient d’ailleurs au moment où le nombre d’hospitalisations atteint de nouveaux sommets dans la province.

    Samedi, le gouvernement ontarien a pourtant choisi de reculer sur différentes mesures sanitaires contre la COVID-19 annoncées la veille, notamment sur les pouvoirs accordés aux policiers, qui avaient suscité de vives critiques. Rappelons toutefois qu’à partir de demain, la frontière entre le Québec et l’Ontario sera fermée aux déplacements non essentiels pour endiguer la flambée des infections.

    Du côté du Québec, la progression de la maladie est restée stable pendant la fin de semaine. Les autorités ont fait état de 1344 nouveaux cas dimanche et de 1537 samedi. On compte désormais 683 hospitalisations, un nombre qui, après avoir augmenté de 28 samedi, a diminué de 9 dimanche. Au cours de la fin de semaine, 17 décès sont venus alourdir le bilan des victimes de la maladie.

    Sur une note moins optimiste, le triste cap des trois millions de personnes mortes de la COVID-19 dans le monde depuis son apparition, fin 2019, a été dépassé samedi.

  • Un dixième féminicide au Québec

    Un dixième féminicide au Québec

    Une 10e femme a perdu la vie vendredi à la suite d’un drame conjugal au Québec depuis le début de l’année, a confirmé la Sûreté du Québec. L’enquête a permis de déterminer, samedi, que Richard West, un homme de 50 ans, a tué sa conjointe de 38 ans, Dyann Serafica-Donaire, avant de se suicider.

    La tragédie a suscité la sympathie, mais aussi l’indignation de différents organismes et élus, qui pressent le gouvernement Legault d’agir pour prévenir d’autres féminicides dans la province. 

    «Nous avons un plan en réponse à l’urgence, qui sera annoncé bientôt. Restons attentifs aux signaux, sauvons les femmes», a déclaré vendredi la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, sur Twitter, en réponse à la vague de féminicides qui ébranle la province depuis quelques semaines.

  • Le Conseil national du Parti québécois

    Le Conseil national du Parti québécois

    Après moult débats, la question a été tranchée dimanche: le Parti québécois (PQ) militera pour l’extension de la loi 101 aux cégeps. Une forte majorité (94 %) des militants a voté pour cette proposition amenée par les jeunes péquistes lors du Conseil national du PQ, qui avait lieu en fin de semaine.

    Samedi, les avis étaient variés, voire changeants, chez les figures de proue du parti. Le chef Paul St-Pierre Plamondon avait lui-même fait volte-face pour finalement appuyer cette proposition. «Certains facteurs dans l’argumentaire des jeunes me convainquent d’évoluer», a-t-il reconnu dans son discours aux militants.

    Six des huit députés du caucus avaient déjà fait savoir samedi qu’ils lui emboîteraient le pas. Sylvain Roy était plutôt contre, jugeant qu’il faudrait davantage mettre en valeur «notre culture». L’ex-chef du parti Jean-François Lisée s’était également ravisé samedi en se ralliant à l’idée.

  • Les adieux au prince Philippe

    Les adieux au prince Philippe

    La reine Élisabeth II a fait ses adieux samedi à son époux, le prince Philippe, huit jours après son décès. Au terme d’une cérémonie à laquelle seule une poignée de proches avait été conviée, pandémie oblige, le cercueil a été déposé dans le caveau de la chapelle Saint-Georges, au château de Windsor, où il restera jusqu’à ce que la reine pousse son dernier souffle.

    La photo de la souveraine, assise seule pendant les funérailles de l’homme qui l’a épaulée pendant plus de sept décennies, a rapidement fait le tour de la planète. Tous les yeux étaient aussi tournés vers le prince Harry, qui était de retour au Royaume-Uni pour la première fois depuis son retrait fracassant de la famille royale en 2020.

À voir en vidéo