Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Grève matinale à la CSQ

    Grève matinale à la CSQ

    Quelque 73 000 enseignants du primaire, du secondaire et de la formation professionnelle représentés par la CSQ seront en grève ce matin, à partir de 00 h 01 cette nuit et jusqu’à 9 h 30 en matinée.

    Ces employés, dont les conventions collectives sont échues depuis mars 2020, ont en main un mandat de grève plus large de « l’équivalent de cinq jours ».

    Les gestionnaires scolaires se sont fortement opposés à cette grève matinale, d’abord avec une injonction — rejetée — à la Cour supérieure. Les partis devaient de nouveau croiser le fer devant le Tribunal administratif du travail hier soir, mais une entente est survenue en marge du processus.

  • Délestage à Québec

    Délestage à Québec

    La situation pandémique dans la région de Québec, où il y a de plus en plus de patients hospitalisés en raison de la COVID, forcera, à partir d’aujourd’hui, le CHU de Québec-Université Laval à procéder à davantage de délestage.

    Le directeur des services professionnels au CHU, le Dr Stéphane Bergeron, a expliqué hier que de 20 % à 35 % des activités de chirurgies et de rendez-vous en clinique externe seraient repoussées, soit une centaine de chirurgies par semaine et quelques centaines de rendez-vous.

    La Capitale-Nationale a signalé mardi 341 nouveaux cas de COVID-19, alors que ce nombre était de 282 la veille.

  • Analyse du vaccin Johnson & Johnson

    Analyse du vaccin Johnson & Johnson

    Les Centres américains de lutte et de prévention contre les maladies, principale agence fédérale de santé publique des États-Unis, se réuniront aujourd’hui pour analyser les six cas de femmes ayant développé des cas graves de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin de Johnson & Johnson.

    Les États-Unis ont recommandé « une pause » dans les injections de ce vaccin. Le Canada a décidé de maintenir ses commandes, qui ne devraient pas arriver avant la fin du mois, donnant ainsi le temps aux instances de santé publique de mieux analyser la situation.

  • De l’aide aux travailleurs à statut temporaire

    De l’aide aux travailleurs à statut temporaire

    Le ministre fédéral de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Marco Mendicino, devrait annoncer cet après-midi de nouvelles voies d’accès visant à aider les travailleurs essentiels et d’autres immigrants ayant un statut temporaire à rester au Canada de façon permanente.

    Depuis le début de la pandémie, le rôle des travailleurs temporaires, souvent en attente d’une résidence permanente, a été mis en lumière grâce à leur rôle indispensable dans les services essentiels. Le ministre pourrait adopter différentes options, comme la mise en place d’une « voie rapide » pour les anges gardiens, ou s’engager à réduire les importants délais d’attente pour répondre aux requêtes des travailleurs.

À voir en vidéo