Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Points de presse pandémiques

    Points de presse pandémiques

    La troisième vague de contamination de la COVID-19 frappe le Québec et le premier ministre François Legault a convié les médias pour une conférence de presse à 17 h sur le sujet. Le nombre de cas de COVID-19 augmente un peu partout et certains experts réclament un durcissement des mesures sanitaires. 

    La pression devient aussi de plus en plus forte pour que s’élargisse la vaccination à d’autres tranches de la population. Des associations de garderies privées demandent notamment au gouvernement d’accorder la priorité à la vaccination de leur personnel.  

    François Legault sera accompagné du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda.

    À 11 h, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, se prononcera également sur l’évolution de la pandémie lors d’une conférence de presse à Ottawa. Il sera notamment accompagné de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

  • La fin d’un long congé

    La fin d’un long congé

    Le long congé de Pâques n’aura sans doute pas été de tout repos pour les corps de police québécois. Ils annonceront aujourd’hui leur bilan d’infractions en lien avec le non-respect du couvre-feu. La semaine dernière, Québec avait resserré la vis des mesures sanitaires avant le congé pascal, craignant une flambée de cas.

    Depuis le 1er avril, les régions de Québec et Gatineau vivent sous un couvre-feu de 20 h à 5 h, doivent fermer leurs écoles, leurs restaurants, les commerces non essentiels, les cinémas, les salles de spectacle et les musées.

  • Annonces en alphabétisation

    Annonces en alphabétisation

    Le ministre québécois du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, annoncera cet après-midi des mesures concernant l’analphabétisme.

    Ce fléau coûte des milliards au Québec, a révélé un récent rapport du Fonds de solidarité FTQ. Encore aujourd’hui, près de la moitié des Québécois peinent à lire un texte complexe.

    La question de la numératie doit aussi être soulevée par le ministre. La maîtrise des outils numériques par les travailleurs est devenue incontournable pour la compétitivité de plusieurs employeurs québécois.

À voir en vidéo