Le bar Kirouac ferme ses portes

L’éclosion majeure de COVID-19 du 23 août s’est déroulée alors que débutait la deuxième vague dans la Capitale-National.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne L’éclosion majeure de COVID-19 du 23 août s’est déroulée alors que débutait la deuxième vague dans la Capitale-National.

L’automne dernier, le bar Kirouac de Québec devenait tristement célèbre. Une soirée karaoké y contaminait au moins 72 personnes à la COVID-19. Mercredi, les propriétaires ont annoncé la fermeture de l’établissement sis dans le quartier Saint-Sauveur.

« Le temps de la retraite a sonné », expliquent les propriétaires dans un message sur les réseaux sociaux. « On a le cœur gros, mais la tête pleine de merveilleux moments passés en votre compagnie ».

L’éclosion majeure de COVID-19 du 23 août s’est déroulée alors que débutait la deuxième vague dans la Capitale-National. Cet événement avait mené le gouvernement Legault à suspendre les activités de karaoké dans les lieux publics. Le Service de police de la Ville de Québec avait également mené une enquête à ces contaminations.

Les propriétaires œuvraient dans le domaine des bars depuis 25 ans. « Au plaisir de vous croiser, prenez grand soin de vous et on en fera tout autant », concluent-ils.