Des pièces du pont Champlain mises en vente

La plus petite pièce est mise en vente pour 10$ alors que la plus lourde, qui pèse quelque 6000 kg, est vendue à 485$.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La plus petite pièce est mise en vente pour 10$ alors que la plus lourde, qui pèse quelque 6000 kg, est vendue à 485$.

Les travaux de démantèlement du vieux pont Champlain se poursuivent, mais les nostalgiques qui voudraient en récupérer un morceau pour réaliser un projet sont invités à participer au concours lancé par la Société des Ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI).

Quelque 400 pièces d’acier sont proposées aux citoyens, entreprises ou organisations qui souhaiteraient les réutiliser afin de les intégrer dans un projet d’œuvre artistique ou architecturale. Un catalogue permet de prendre connaissance des pièces disponibles et des prix demandés pour chacune d’elles.

La plus petite pièce est mise en vente pour 10 $ alors que la plus lourde, qui pèse quelque 6000 kg, est vendue à 485 $. « Soyons bien clairs, l’idée pour nous n’est pas de générer des profits avec la vente de ces pièces d’acier, mais bien d’en disposer à coûts nuls », explique Nathalie Lessard, directrice des communications de PJCCI. « On les vend au même prix qu’on les vendrait à un recycleur et on diminue l’empreinte environnementale en privilégiant une réutilisation plutôt qu’un recyclage. »

La Société des Ponts Jacques-Cartier et Champlain s’est inspirée d’un concours lancé à San Francisco en 2015 à l’occasion du démantèlement de la travée est du Bay Bridge. Le succès de ce concours a été mitigé parce que celui-ci a été lancé tardivement, soutient Nathalie Lessard. « Nous, on est très en amont, on n’a pas encore commencé la déconstruction de la section du pont en acier. Donc, on a un an d’avance », dit-elle.

Nathalie Lessard croit toutefois que ce n’est pas le prix des pièces qui représentera un problème pour les acheteurs potentiels, mais bien leur transport. « Nous n’offrons pas le service de livraison », tient-elle à préciser.

Les personnes intéressées sont invitées à manifester leur intérêt d’ici le 31 mai. Le concours aura lieu du 1er juin au 31 décembre 2021.

Un jury d’experts étudiera les projets soumis. Ceux-ci seront évalués en fonction de critères de créativité, d’utilité, de faisabilité, de développement durable et d’intérêt public.

Inauguré en 1962, l’ancien pont Champlain a été fermé en 2019 à l’occasion de l’ouverture du pont Samuel-De Champlain. Sa déconstruction a débuté en août dernier et devrait se terminer en janvier 2024.

À voir en vidéo