Quoi surveiller aujourd’hui?

  • La progression des variants

    La progression des variants

    La progression des variants de la COVID-19 reste au centre des préoccupations et l’Institut national de santé publique du Québec présentera ce matin une modélisation qui permettra d’en évaluer les tendances.

    C’est aussi aujourd’hui que le premier ministre se fera vacciner, au Stade olympique. Après coup, il prendra brièvement la parole.

    Ce vendredi marque aussi l’ouverture en zone rouge des salles de spectacle. Les régions de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec passent aussi au palier jaune.

  • Les suites du budget

    Les suites du budget

    Au lendemain de la présentation du budget du Québec, les analyses, les réactions et les critiques risquent fort de continuer à déferler. L’opposition libérale prendra notamment la parole en matinée à l’Assemblée nationale.

    Le ministre des Finances, Eric Girard, fera aussi une apparition publique, lui qui prononce une allocution virtuelle à la tribune de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

  • Agression du policier Vig : comparution de l’accusé

    Agression du policier Vig : comparution de l’accusé

    Ali Ngarukiye, qui a été arrêté jeudi pour l’agression et le désarmement du policier du SPVM Sanjay Vig, le 28 janvier dernier, doit comparaître aujourd’hui au palais de justice de Montréal.

    Cette affaire avait fait grand bruit, étant donné que le Montréalais Mamadi III Fara Camara avait initialement été arrêté par erreur, détenu pendant plusieurs jours avant d’être libéré et de recevoir des excuses du SPVM.

  • La menace de la Corée du Nord

    La menace de la Corée du Nord

    La Corée de Nord a lancé jeudi son premier défi au nouveau président américain, Joe Biden, en tirant deux missiles balistiques présumés dans la mer du Japon. Washington a demandé au comité de sanctions de l’ONU de se réunir sur le sujet, rencontre qui se tiendra en matinée aujourd’hui.

    Selon M. Biden, ces tirs « violent » les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Le président américain a mis en garde Pyongyang. « Nous consultons nos partenaires et alliés. Et il y aura des réponses s’ils choisissent l’escalade. Nous répondrons en conséquence », a-t-il dit.

À voir en vidéo