En photo - Avoir le choeur gai

Photo: Jacques Nadeau

Queerleaders? À faire frétiller ainsi leurs pompons, ces cheerleaders au masculin pluriel montrent bien qu'ils ont le choeur gai.

Car les Strangerettes of the Turtle Creek Chorale, du Texas, chantent en plus de donner dans la chorégraphie. Ils forment l'une des 160 chorales gaies, lesbiennes, bisexuelles et transgenres réunies à Montréal dans le cadre du VIIe Festival international Gala Choruses. Ils promettent d'ailleurs de clôturer l'événement avec panache dans Gala No Talents, présenté aujourd'hui, dès 13 heures, à la salle Wilfrid-Pelletier. Basé à Washington, Gala Choruses compte 200 chorales membres (10 000 individus) issues du monde entier. Leur répertoire est composé d'oeuvres prônant la justice sociale. Depuis dimanche, quelque 5000 chanteurs et chanteuses venus d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Australie se sont relayés sur les scènes de la Place des Arts. Quatre chorales prestigieuses, dont le Jubilation Gospel de Montréal, ont également proposé leur concert à la basilique Notre-Dame.