Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Dubé vacciné

    Dubé vacciné

    Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, avait répété mardi soir lors d’un point de presse gouvernemental qu’il était prêt à se faire vacciner publiquement pour en quelque sorte donner l’exemple et montrer qu’il ne faut pas s’inquiéter des vaccins. M. Dubé s’exécutera justement cet après-midi devant les caméras au Palais des congrès.

    Il donnera ensuite une conférence de presse sur la campagne de vaccination, qui doit maintenant être en adéquation avec le désir du premier ministre, François Legault, de voir les Québécois recevoir une première dose de vaccin avant le 24 juin.

    M. Legault tient pour sa part une conférence de presse pour une annonce économique.

  • L’été au centre-ville de Montréal

    L’été au centre-ville de Montréal

    La patine de la dynamique et grouillante Montréal en a pris pour son rhume depuis le début de la pandémie, de l’aveu même de la mairesse Valérie Plante, qui encore la semaine dernière affirmait lors des cérémonies en hommage aux victimes de la COVID-19 que la « ville si dynamique a pris des airs de ville fantôme » et que le « centre-ville a cessé de bourdonner ».

    Aujourd’hui, la mairesse sera accompagnée de plusieurs de ses partenaires culturels, politiques et économiques pour annoncer le plan de relance estivale du centre-ville. Elle fera ce point de presse sur la place des Festivals, qui accueille habituellement les grands événements artistiques.

    L’année dernière, Montréal avait dû attendre le mois de juillet pour annoncer certaines mesures, dont la création de sept places publiques décorées ainsi que le financement de nombreux spectacles extérieurs.

  • Vol 752 : le BST réagit au rapport iranien

    Vol 752 : le BST réagit au rapport iranien

    Le Bureau de la sécurité des transports du Canada doit commenter aujourd’hui en conférence de presse le rapport de l’autorité iranienne de l’aviation civile au sujet du vol 752 d’Ukraine International Airlines, dont l’écrasement en janvier 2020 a fait 176 morts, dont 55 Canadiens.

    Le rapport conclut que la tragédie a été causée par l’erreur d’une unité de défense aérienne. L’avion a été abattu par l’armée iranienne. Dans une note commune diffusée mercredi, les ministères des Affaires étrangères et des Transports ont déjà indiqué que le rapport « semble incomplet et ne contient ni faits ni preuves tangibles ».

À voir en vidéo