Turquie - Près de 140 morts dans le déraillement d'un train

Ankara — Près de 140 personnes ont été tuées hier dans le déraillement d'un train express survenu dans la province de Sakarya, dans le nord-ouest de la Turquie, a indiqué le centre de secours cité par l'agence semi-officielle Anatolie.

Le sous-secrétaire à la Santé, Nejdet Unuver, avait fait état peu auparavant de 108 morts relevés sur les lieux de l'accident et de 20 décédés à l'hôpital. Un total de 57 personnes ont été hospitalisées, avait-il par ailleurs ajouté. Les causes du déraillement n'étaient pas encore connues.

Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui devait se rendre en Bosnie aujourd'hui, a annoncé qu'il annulait son voyage pour se rendre sur les lieux du drame.

Au moins quatre voitures du train express reliant Istanbul à Ankara ont déraillé, les voitures s'encastrant les unes dans les autres, selon l'agence Anatolie. «Des sauveteurs utilisent des engins de travaux publics pour relever les voitures et vérifier s'il y a des morts et des blessés en dessous», selon Feridun Turan, le maire de la ville de Pamukova près de laquelle s'est déroulé l'accident.

Grande vitesse

Le train transportait 234 passagers et neuf employés de la compagnie nationale des chemins de fer, selon des responsables locaux. Selon l'agence Anatolie, citant des responsables des chemins de fer, la plupart des victimes se trouvaient à bord des deux premières voitures.

Orcun Acabey, un passager qui voyageait dans la troisième voiture, a affirmé que le train semblait rouler à grande vitesse. Le train «a tremblé à plusieurs reprises en prenant des virages et j'avais de la peine à me tenir debout lorsque je me suis levé pour aller à la voiture-restaurant», a-t-il affirmé à la chaîne de télévision NTV. «Juste avant l'accident, notre voiture s'est mise à trembler violemment et à pencher sur la droite». «Notre fenêtre était ouverte et nous sommes sortis par nous-mêmes en nous aidant les uns les autres. Nous avons eu de la chance dans notre voiture. Quand je suis sorti, je ne pouvais pas voir la première et la deuxième voiture. La deuxième voiture était au-dessus de nous. C'était incroyable», a-t-il ajouté.

La police et des unités de gendarmerie ont immédiatement bouclé les lieux de l'accident tandis que des unités du Croissant rouge arrivaient sur place avec du personnel soignant.

L'état de la voie

Le train, capable d'atteindre une vitesse de 150 kilomètres/heure, fait partie d'un nouveau service express mis en service entre Istanbul et Ankara le mois dernier. «Je veux souligner que la vitesse du train dans cette région était la même que pour les trains normaux», a affirmé à la chaîne de télévision NTV Ali Kemal Ergulec, directeur adjoint des chemins de fer.

De nombreux experts ont toutefois critiqué ces nouveaux trains express, affirmant que l'état actuel des voies ne permet pas aux trains de circuler à grande vitesse.

Selon des responsables des chemins de fer, cités par Anatolie, le train devait rouler entre 75 et 80 kilomètres/heure à l'endroit où il a déraillé.

Les nouveaux trains express permettent de relier les 567 kilomètres entre Istanbul et Ankara, les deux principales villes du pays, en cinq heures.