Quoi surveiller cette fin de semaine?

  • Destitution : vers un vote rapide

    Destitution : vers un vote rapide

    Le procès en destitution du président sortant Donald Trump avance à grands pas, au Sénat américain. Vendredi la défense n’a pris qu’environ quatre heures pour étayer ses arguments — elle avait droit à un maximum de 16 heures pour le faire.

    Le procès pour incitation à l’insurrection reprendra donc samedi, 10 h, avec les plaidoiries finales de chaque camp. Les avocats de M. Trump et les élus démocrates auront droit à deux heures pour chaque partie pour s’exécuter. Si tout se passe dans l’ordre, le vote devrait se tenir après cette étape.

    Rappelons que pour inculper Donald Trump, il faut que les deux tiers des 100 sénateurs votent en ce sens, soit 67 d’entre eux. Une destitution semble donc assez improbable, car la chambre haute ne compte que 50 démocrates. Il faudrait donc que 17 républicains votent en défaveur de leur ancien président.

  • Veillée pour les femmes autochtones disparues

    Veillée pour les femmes autochtones disparues

    La maison communautaire Missinak organise dimanche soir devant l’Assemblée nationale une veillée commémorative pour les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

    Il sera possible de participer virtuellement à l’événement. D’ailleurs, les organisateurs ont confirmé la présence des proches de Sindy Ruperthouse, disparue à Val-d’Or, et de Joyce Echaquan, de Manawan, décédée tragiquement à l’hôpital de Joliette. Des lanternes seront allumées pour l’occasion.

  • La Catalogne vote

    La Catalogne vote

    C’est ce dimanche que se déroule l’élection parlementaire en Catalogne, cette région d’Espagne qui a été le théâtre d’une tentative de sécession en 2017. Le scrutin, qui se déroule en pleine pandémie, a été forcé le 29 janvier par un tribunal, et ce, contre la volonté du Parlement, qui voulait la repousser. La campagne officielle n’aura donc duré que deux semaines.

    Selon des coups de sonde, l’ancien ministre de la Santé, le socialiste Salvador Illa, arrive au coude-à-coude avec les deux grands partis indépendantistes catalans.

  • Raonic contre « Djoko » ?

    Raonic contre « Djoko » ?

    Le Canadien Milos Raonic devrait affronter le Serbe Novak Djokovic, dimanche, lors du quatrième tour des Internationaux de tennis d’Australie.

    Mais rien n’est garanti, car « Djoko » se serait déchiré un muscle lors de son match contre l’Américain Taylor Fritz. Une blessure dont doute Fritz : « S’il peut jouer comme il l’a fait pendant la cinquième manche, je ne vois pas pourquoi il ne jouerait pas, a-t-il affirmé. Il battra à peu près n’importe qui. » À voir, donc !

  • La fête des amoureux

    La fête des amoureux

    Sortez les cœurs, les cupidons et les chocolats, c’est dimanche la Saint-Valentin ! Mais les célébrations seront là aussi bouleversées par la pandémie et les règles sanitaires. Dans toutes les régions en zone rouge, on ne peut pas aller au restaurant dans les salles à manger, ce qui bouleverse un peu les habitudes. Les Québécois devraient dépenser environ 20 % de moins ce 14 février, selon les estimations de la compagnie d’assurance HelloSafe.

    N’empêche, c’est l’occasion de réinventer une autre de nos habitudes, ne serait-ce qu’en encourageant les restaurants de son quartier avec une commande à emporter. Mieux (ou pire ?) : tentez de devenir vous-même le cuisinier de votre repas cinq services. L’intelligence vous fait craquer ? Pourquoi pas une petite partie de Scrabble avec votre tendre moitié — quoiqu’une dispute sur l’utilisation d’un nom propre soit si vite arrivée.

À voir en vidéo