Quoi surveiller aujourd’hui?

  • L’affaire Michael Duffy

    L’affaire Michael Duffy

    La Cour suprême va annoncer en avant-midi si elle accepte d’entendre une cause qui concerne la contestation par Mike Duffy de sa suspension par le Sénat.

    M. Duffy a été suspendu de l’institution en novembre 2013, lorsque la Gendarmerie royale du Canada a lancé une enquête sur ses allocations de dépenses. Il a été acquitté en 2016, mais le représentant de l’Île-du-Prince-Édouard poursuit le Sénat, la GRC et le gouvernement fédéral pour 7,8 millions de dollars.

    Au cœur de l’affaire se trouve la notion de privilège parlementaire. La Cour supérieure et la Cour d’appel de l’Ontario ont statué que les sénateurs sont protégés par ce genre de poursuite.

  • Le point sur la COVID-19 à Québec

    Le point sur la COVID-19 à Québec

    C’est le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, qui mènera la conférence de presse de 13 h, lors de laquelle le gouvernement fera le point sur la situation pandémique. Il sera accompagné du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda.

    La question des nouveaux variants demeure inquiétante au Québec en général, et à Montréal en particulier. Dans la métropole, neuf cas du variant détecté d’abord au Royaume-Uni ont été confirmés par séquençage, et 35 autres cas sont suspectés.

  • Couvre-feu contesté

    Couvre-feu contesté

    Le fondateur du Bloc Pot, Marc-Boris St-Maurice, détaillera aujourd’hui son recours devant la Cour supérieure visant à déclarer inconstitutionnel le couvre-feu en vigueur au Québec en ce moment.

    St-Maurice, un ancien membre du groupe Grimskunk, estime que le gouvernement du Québec « a outrepassé la loi habilitante en décrétant le couvre-feu, en plus de limiter de façon injustifiée le droit à la liberté garanti par nos chartes et la Constitution. »

    Ce recours, estime-t-il, est « réfléchi et rigoureux », et serait utile non seulement dans la situation actuelle, mais pour d’éventuelles crises du genre.

  • Inquiétudes à Montréal

    Inquiétudes à Montréal

    La mairesse de Montréal, Valérie Plante, sera aux côtés de son chef de police, Sylvain Caron, pour parler aux médias des récents événements violents qui ont cours dans le nord-est de Montréal.

    La mort tragique d’une adolescente de 15 ans dimanche soir à Saint-Léonard a fait les manchettes, mais la situation ne se résume pas à cette affaire. C’était là le cinquième homicide sur le territoire montréalais depuis le début de l’année. Des fusillades ont eu lieu dans les dernières semaines dans l’est de la ville.

    Mercredi, Valérie Plante a qualifié de « fléau » la prolifération des armes à feu dans la métropole. Elle a pressé le gouvernement fédéral de légiférer en matière de contrôle des armes de poing.

À voir en vidéo