Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Les suites du « petit déconfinement »

    Les suites du « petit déconfinement »

    Le « petit déconfinement » annoncé par François Legault en début de soirée, mardi, risque d’être scruté à la loupe par les partis d’opposition à l’Assemblée nationale. Les chefs du PQ et du PLQ prendront la parole, en matinée, avant la période de questions.

    Certains groupes sont mécontents des mesures annoncées, notamment les restaurateurs, qui devront rester fermés en zone rouge. Ceux-ci ont crié à l’aide : l’Association Restauration Québec estime que la situation est « insupportable », cinq mois après la fermeture forcée des établissements.

  • Extrémisme violent

    Extrémisme violent

    Peu après l’attaque du Capitole, à Washington, par des partisans de Donald Trump, le 6 janvier dernier, le premier ministre canadien Justin Trudeau avait reconnu que notre démocratie n’était pas à l’abri d’événements violents. Le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair, avait laissé entendre que les groupes tels que les Proud Boys pourraient être ajoutés à la liste des entités terroristes du Canada.

    Ce matin, M. Blair fait d’ailleurs une annonce sur « l’extrémisme violent à caractère idéologique ». La liste canadienne d’entités interdites comporte 60 entrées, dont seulement deux groupes d’extrême droite — le réseau néonazi Blood Honour et sa branche armée Combat 18.

  • Reconnaissance faciale

    Reconnaissance faciale

    La technologie de reconnaissance faciale de l’entreprise américaine Clearview AI avait fait jaser en début d’année, alors qu’on apprenait qu’elle recueillait et utilisait les informations personnelles de la population sans consentement. Depuis, des corps policiers comme la GRC ont cessé d’utiliser la technologie. Clearview AI a aussi annoncé en juillet qu’elle quittait le Canada.

    Malgré tout, les autorités de protection des renseignements personnels du Canada, du Québec, de la Colombie-Britannique et de l’Alberta avaient décidé d’enquêter ensemble sur cette utilisation de la reconnaissance faciale. Et les résultats de cette analyse seront dévoilés aujourd’hui.

  • Les mesures pour les JO

    Les mesures pour les JO

    Les autorités japonaises le répètent depuis un certain temps : les Jeux olympiques de Tokyo auront lieu « quoi qu’il arrive », comme l’a répété mardi son comité d’organisation. La question, donc, devient : comment ?

    Aujourd’hui a d’ailleurs lieu la présentation par les organisateurs des JO de Tokyo de nouveaux détails sur leurs mesures face au coronavirus. On y parlera assurément de « bulles », et de distanciation, et peut-être de la présence du public à cette grande manifestation sportive.

À voir en vidéo