Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Québec et Ottawa font le point sur la COVID-19

    Québec et Ottawa font le point sur la COVID-19

    Nouveaux cas, hospitalisations, vaccination… Aujourd’hui, à 13 h, le gouvernement Legault fera une mise à jour de l’état des lieux de la pandémie au Québec. Chaque semaine amène ses enjeux : celui des refuges pour itinérants pourrait bien alimenter la discussion, au surlendemain de la mort de Raphael André tout près du centre d’aide où il dormait en temps normal, mais qui n’ouvre plus la nuit en raison des mesures de la Santé publique.

    C’est le premier ministre, François Legault, qui mènera le bal de la conférence de presse, avec le ministre de la Santé, Christian Dubé, le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, ainsi que de la sous-ministre adjointe de la Santé et des Services sociaux, la Dre Lucie Opatrny.

    Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, prendra la parole sur le même sujet un peu après 11 h, cet avant-midi.

  • Consultation sur le projet de loi 59

    Consultation sur le projet de loi 59

    C’est aujourd’hui que se mettent en branle les consultations (virtuelles) au sujet du projet de loi 59, qui vise à moderniser le régime de santé et de sécurité du travail. Une première en 35 ans.

    Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a présenté en octobre dernier ce projet de loi de 120 pages qui aborde, d’une part, la prévention des accidents et, de l’autre, les indemnisations.

    « Il s’agit d’une voie incontournable pour répondre aux priorités gouvernementales que sont l’augmentation du niveau de richesse du Québec et la santé des Québécoises et des Québécois », a-t-il fait valoir tout en laissant entrevoir des « bénéfices » de 1,5 à 4,3 milliards de dollars sur 10 ans.

    Les associations syndicales et patronales en auront long à dire. Le tout se terminera vendredi.

  • Les effets de la pandémie sur la santé mentale

    Les effets de la pandémie sur la santé mentale

    Le gouvernement et les trois oppositions seront réunis aujourd’hui et demain pour une consultation sur les conséquences de la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale.

    Les discussions, qui se veulent non partisanes, permettront d’entendre 24 groupes et intervenants, dont l’Ordre des conseillers en ressources humaines, la Fédération québécoise de l’autisme et l’organisme Revivre.

    Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, dire vouloir ainsi « mieux circonscrire les besoins des personnes, et tout particulièrement des personnes les plus vulnérables ».

  • La dernière ligne droite de la présidence Trump

    La dernière ligne droite de la présidence Trump

    C’est mercredi qu’entrera officiellement en fonction le président désigné, Joe Biden. Mais d’ici là, il reste encore 24 heures à Donald Trump pour prendre des décisions. Que nous réserve cette dernière ligne droite ?

    Déjà lundi soir, la cacophonie était au rendez-vous dans cette transition aux allures pour le moins inusitées. M. Trump a annoncé la réouverture imminente des frontières américaines aux ressortissants européens de l’espace Schengen et aux Brésiliens, notamment. Mais la porte-parole de M. Biden l’a aussitôt contredit sur Twitter. Le pompier qui suit le pyromane ?

    Selon plusieurs médias, M. Trump pourrait profiter de ces derniers moments au pouvoir pour gracier une centaine de personnes ou réduire leurs peines de prison. « Et s’il graciait ces personnes qui sont des terroristes du Capitole ? » a lancé dimanche, inquiète, la leader démocrate au Congrès, Nancy Pelosi.

    Le Sénat américain commencera par ailleurs l’audition de confirmation pour cinq nominations récentes faites par Joe Biden, dont celle de Janet Yellen comme secrétaire au Trésor.