Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Le point sur les écoles, et les aérosols

    Le point sur les écoles, et les aérosols

    Les écoles primaires et secondaires ont été relativement épargnées par les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement Legault mercredi pour contenir la progression de la pandémie au Québec. Une des principales nouveautés sera le port du masque de procédure pour les élèves de 5e et de 6e année du primaire, et pour tous ceux du secondaire.

    Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, annoncera aujourd’hui des mesures additionnelles pour le réseau scolaire, notamment au sujet de tutorats pour les élèves en difficulté et de la pondération des bulletins.

    Mais, plus important encore, des études très attendues de l’INSPQ sur la ventilation dans les écoles et sur la transmission par aérosol seront aussi rendues publiques, probablement au moment de la conférence de presse virtuelle, à 11 h. M. Roberge sera d’ailleurs accompagné du Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique.

  • Justin Trudeau sur la pandémie

    Justin Trudeau sur la pandémie

    Au lendemain d’une rencontre menée avec les premiers ministres des provinces au sujet de la vaccination, le premier ministre canadien, Justin Trudeau, prendra la parole au sujet de la COVID-19. La distribution des doses et la vitesse avec laquelle progressent les campagnes d’inoculation sont des sujets délicats en ce moment.

    Les nouvelles mesures pour les voyageurs rentrant au pays, qui doivent montrer un test négatif à la COVID-19 avant d’entrer dans l’avion, ont aussi été testées pour la première fois jeudi. Déjà, de nombreuses personnes se sont dites mécontentes du processus. Les compagnies aériennes également ne sont pas enchantées de la manière dont cette mesure est entrée en vigueur.

  • La sentence d’Ugo Fredette

    La sentence d’Ugo Fredette

    Une juge de la Cour supérieure doit faire savoir combien d’années au minimum Ugo Fredette devra passer en prison. Il a été déclaré coupable des meurtres de son ex-conjointe, Véronique Barbe, et d’Yvon Lacasse, que Fredette a croisé par hasard alors qu’il se sauvait.

    La Couronne a demandé 50 ans sans possibilité de libération conditionnelle, soit deux peines cumulatives de 25 ans. Mais une décision récente de la Cour d’appel du Québec dans le dossier du tueur de la mosquée de Québec, Alexandre Bissonnette, pourrait chambouler les cartes, ou colorer la décision de la magistrate. Au cœur des discussions : l’article du Code criminel (745.51) qui permet d’imposer des blocs de 25 ans d’inadmissibilité à la libération conditionnelle.

  • L'écrasement du vol PS752, un an plus tard

    L'écrasement du vol PS752, un an plus tard

    Le 8 janvier 2020, à 6 h 22, s’écrasait à Téhéran le vol Ukraine International Airlines PS752, après avoir été abattu accidentellement par l’armée iranienne. Le drame a fait 176 victimes, dont des dizaines de Canadiens.

    Il y a un peu plus d’une semaine, l’Iran a créé un fonds d’indemnisation de 150 000 dollars américains pour chaque famille des victimes. Mais Ralph Goodale, qui est le conseiller spécial chargé de la réponse continue du gouvernement du Canada dans ce dossier, a rejeté cette compensation. Selon lui, une telle offre doit être négociée avec le Canada et les quatre autres pays qui avaient des ressortissants à bord, soit le Royaume-Uni, la Suède, l’Afghanistan et l’Ukraine.

    Le Canada aurait l’intention de proclamer le 8 janvier journée nationale du souvenir des victimes des tragédies aériennes.

À voir en vidéo