Plus de 50 constats d’infraction ont été donnés à Québec jeudi soir

La police a constaté que la plupart des personnes qui se sont présentées sur place provenaient de l’extérieur de la région de Québec.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir La police a constaté que la plupart des personnes qui se sont présentées sur place provenaient de l’extérieur de la région de Québec.

Plusieurs rassemblements distincts s’étant produits jeudi soir à Québec ont conduit le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) à distribuer 52 constats d’infraction, dont 46 pour violation du décret de la santé publique.

La police signale qu’elle avait d’abord été avisée que plusieurs personnes provenant de différentes régions du Québec désiraient se rassembler pour une soirée festive dans le secteur de la Colline parlementaire, malgré l’interdiction en vigueur.

Le SPVQ a donc assuré une présence accrue dans le secteur afin d’empêcher d’éventuels rassemblements illégaux.

La police a ensuite constaté que les personnes qui se sont présentées sur place ont formé plusieurs groupes distincts. Elles provenaient de l’extérieur de la région de Québec, pour la plupart.

En plus des constats d’infraction liés à la santé publique, les agents de police ont distribué cinq constats liés aux règlements municipaux et un autre pour infraction au code de la sécurité routière. Une personne a été détenue après l’exécution d’un mandat d’arrestation.

Au cours de la semaine de Noël, du 21 au 27 décembre, le Service de police de la Ville de Québec a remis 41 contraventions, selon ce qu’il rapportait plus tôt cette semaine, la plupart pour des rassemblements illégaux. L’amende s’élève à 1546 $, en incluant les frais et la contribution.

Néanmoins, le SPVQ assure que depuis le début de la pandémie, la très grande majorité des gens adhèrent et respectent les consignes de la santé publique.

Pour sa part, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ne signalait à 4h00, vendredi, aucun événement majeur au cours des heures précédentes sur son territoire. Le SPVM avait plus tôt rapporté que lors de la semaine de Noël, ses agents avaient remis 34 contraventions, dix fois moins que la semaine précédente.
 

À voir en vidéo