Espagne - Madrid est paralysée par un incendie

Madrid — Un gigantesque incendie dans le centre de distribution d'électricité de Madrid, non loin de la gare d'Atocha, a paralysé hier la capitale espagnole, quatre mois après les attentats de Madrid.

Le centre de distribution est situé près de cette gare ferroviaire où les attentats à la bombe ont fait 191 morts le 11 mars dernier. L'incendie a provoqué une explosion sans faire de victime, mais onze personnes ont été intoxiquées par l'épaisse fumée noire, qui a bloqué l'avenue du Prado, principale artère de Madrid. Les causes de l'incendie sont pour le moment inconnues.

Quartier fermé

Policiers et pompiers ont interdit l'accès au quartier.

«Ma première réaction a été la peur, car je ne savais pas ce qui se passait. J'ai pensé: ô mon Dieu! nous n'allons pas supporter une autre chose comme les attentats du 11 mars», a confié Montse Sanchez.

Le Musée du Prado a été fermé au public et plusieurs autres bâtiments ont été évacués. Près de 8000 personnes ont été privées d'électricité.

La Bourse a suspendu ses transactions à la criée, ont fait savoir des responsables. Les transactions électroniques, majoritaires, se sont en revanche poursuivies sans encombre, selon un journaliste présent à la Bourse. «Apparemment, il y a eu une petite explosion [...] Personne n'est blessé. La cause en est inconnue», a déclaré une porte-parole de la police.