En bref - Nouveaux examens pour M. Milosevic

La Haye — Le Tribunal pénal international (TPI) a ordonné hier que des examens médicaux additionnels soient réalisés sur Slobodan Milosevic pour évaluer si l'ancien président yougoslave peut continuer à assurer sa propre défense ou si un avocat doit lui être commis d'office.

Le juge jamaïcain Patrick Robinson, qui préside la chambre chargée de juger M. Milosevic, a demandé au cardiologue traitant de l'ancien chef de l'État de faire un rapport sur la capacité de l'accusé à se représenter lui-même et d'évaluer l'impact probable sur la durée du procès d'une situation où M. Milosevic continuerait, si l'autorisation lui en était donnée, à se défendre tout seul. Le procès, commencé en février 2002, a été reporté très souvent en raison de la santé vacillante de l'ancien chef de l'État, âgé de 62 ans. Le début de la seconde phase du procès, consacrée à la défense, a déjà été reporté cinq fois. Elle devrait en principe commencer le 19 juillet.