Quoi surveiller aujourd’hui?

  • La situation au Québec

    La situation au Québec

    Vu que le Québec a connu mercredi un important nombre de nouveaux cas de COVID-19 — plus de 1500 —, l’inquiétude persiste quant à la situation de la pandémie. Le déploiement des tests rapides de dépistage est un problème, tout comme le nombre d’hospitalisations et même le magasinage des Fêtes, pour lequel le gouvernement Legault a imposé des règles.

    Le premier ministre tiendra un point de presse à 13 h, en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de la santé publique, Horacio Arruda.

    Le sujet de la vaccination pourrait aussi retenir l’attention. À Ottawa, la Dre Tam a reconnu que les doses qui seront disponibles entre janvier et mars ne seront pas suffisantes pour vacciner les personnes sur la liste prioritaire.

  • Exploitation sexuelle des mineurs

    Exploitation sexuelle des mineurs

    La Commission spéciale sur l’exploitation sexuelle des mineurs déposera son rapport ce matin, un an et demi après sa création. La commission a été mise sur pied afin d’établir un portrait de l’exploitation sexuelle des mineurs au Québec, y compris les conséquences sur le passage à la vie adulte.

    C’est le député caquiste Ian Lafrenière, un ancien policier maintenant ministre responsable des Affaires autochtones, qui a présidé cette commission non partisane. Lors du dernier jour des audiences, à la fin du mois d’août, ses membres avaient souligné le fait que la COVID-19 avait fait diminuer les cas d’exploitation, mais que cette pause avait été de courte durée. Le Québec, constataient-ils, est toujours une plaque tournante de la traite des mineurs au Canada et en Amérique.

  • La relance économique de Montréal

    La relance économique de Montréal

    La métropole québécoise a été durement frappée par la COVID-19, une importante partie de son économie ayant été paralysée par les règles de confinement.

    Aujourd’hui, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, présentera la « feuille de route » de son administration pour la relance économique de la ville. Avec le responsable du développement économique et commercial au comité exécutif, Luc Rabouin, elle compte également présenter les premières mesures financières qui accompagneront le plan.

    En octobre, Québec avait annoncé un soutien financier de 263 millions pour Montréal, question d’adoucir les conséquences de la COVID-19.

  • Autochtones : comme à l’ONU

    Autochtones : comme à l’ONU

    Le gouvernement de Justin Trudeau devrait présenter aujourd’hui un projet de loi qui vise à ce que les lois du Canada soient en harmonie avec la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones.

    Le texte pourrait faire écho à une précédente initiative de l’ancien député néodémocrate québécois Romeo Saganash. Son projet de loi était mort au feuilleton, bloqué au Sénat avant la fermeture du Parlement en raison des élections de 2019.

    La Déclaration en question a été adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU en 2007. Le Canada avait jadis voté contre, avant de l’épouser en 2010. Elle n’a toutefois pas encore été ratifiée officiellement.