Quoi surveiller cette fin de semaine?

  • Manifestation pour le français

    Manifestation pour le français

    Le Mouvement des jeunes souverainistes organise une manifestation pour la langue française samedi. Il faut dire que la place de la langue française dans divers pans du Québec et du Canada est beaucoup revenue dans l’actualité depuis quelques jours.

    Chez nous, le ministre Simon Jolin-Barrette a encore reporté sa réforme de la loi 101. Lors de cette annonce, le ministre responsable de la Langue française a notamment ouvert la porte à l’extension de cette loi aux cégeps. Porte qu’a rapidement refermée le premier ministre Legault.

    À Ottawa, la question des quotas francophones dans le projet de loi fédéral sur les géants du Web fait encore jaser. Et mercredi, un long débat sur le thème de la précarité du français au Québec a tenu les députés d’Ottawa éveillés jusqu’à tard en soirée. Chaque parti s’est évertué à convaincre les Québécois qu’il représente la solution au malheureux déclin linguistique dans la province.

  • Du ski dans une dizaine de stations

    Du ski dans une dizaine de stations

    Le confinement a permis aux Québécois de jouir abondamment des plaisirs de l’après-ski. Mais dès cette fin de semaine, une dizaine de stations de ski ouvriront leurs portes à travers la province.

    Partout, des mesures sanitaires approuvées par les autorités sanitaires sont mises en place. On peut penser au port d’un couvre-visage quelconque dans les files d’attente aux remonte-pentes. L’accès aux chalets sera aussi limité.

  • Manifestations en France

    Manifestations en France

    D’importants rassemblements sont prévus un peu partout en France pour manifester contre un projet de loi surnommé « Sécurité globale ». Un article précis du texte fait controverse. Il porte sur l’interdiction de diffuser notamment le visage d’un agent de police lors d’une opération « dans le but manifeste qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique ».

    Le contexte social à ce sujet est explosif, entre autres en raison d’une récente bavure policière où quatre agents ont tabassé un homme noir à l’entrée de son studio de musique. La vidéo de l’événement a fait grand bruit.

  • Trump en entrevue

    Trump en entrevue

    Le président sortant des États-Unis, Donald Trump, a très peu parlé à la presse depuis le 3 novembre, contrairement à ses habitudes. Le républicain sera toutefois interviewé en direct dimanche sur les ondes de Fox News, une chaîne qui lui est favorable.

    Le réseau, qui le recevra par téléphone, a dit qu’il serait interrogé sur le résultat de l’élection, sur la pandémie de COVID-19 et sur sa décision de gracier son ancien conseiller Michael Flynn, accusé d’avoir menti au FBI.

  • Écosse : « l’indépendance est clairement en vue »

    Écosse : « l’indépendance est clairement en vue »

    En Écosse, la gestion — critiquée — de la pandémie de COVID-19 pourrait avoir attisé les ferveurs indépendantistes. Selon l’agence de presse britannique PA, la première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, affirmera samedi lors du congrès du Parti indépendantiste écossais qu’elle n’a « jamais été aussi certaine » que l’indépendance de l’Écosse se produira.

    « L’indépendance est clairement en vue : avec un objectif commun, de l’humilité et beaucoup de travail, je n’ai jamais été aussi certaine que nous la réaliserons », devrait-elle affirmer.

    En 2014, les Écossais ont voté à 55 % pour rester à l’intérieur du Royaume-Uni.