L’auteur présumé d’un double meurtre arrêté

Le suspect a tiré sur les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui ont répliqué, ce qui explique les enquêtes du BEI et de la SQ sur ces évènements.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le suspect a tiré sur les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui ont répliqué, ce qui explique les enquêtes du BEI et de la SQ sur ces évènements.

Un Montréalais de 59 ans a été arrêté dimanche dans le cadre de l’enquête sur le double meurtre et la fusillade survenus la veille à Montréal.

Les victimes, Diane Leblanc, âgée de 61 ans, et Sylvie Leblanc, âgée 57 ans, ont été tuées par balle, vers 12 h 20, samedi rue Ontario, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Selon les premières informations obtenues par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), qui a été saisi du dossier, un homme a ouvert le feu, atteignant les deux femmes mortellement. Il a ensuite tiré sur les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui ont répliqué, ce qui explique les enquêtes du BEI et de la Sûreté du Québec (SQ) sur ces évènements. Le suspect a été blessé par le SPVM et transporté à l’hôpital, mais sa vie n’était pas menacée.

Le BEI a mandaté six enquêteurs pour déterminer l’exactitude des informations qui lui ont été transmises et faire la lumière sur l’intervention du SPVM. Un appel aux témoins a été lancé. La SQ enquête de son côté sur les circonstances du double meurtre.

Par ailleurs, le BEI mène une seconde enquête pour des coups de feu tirés par des policiers du SPVM lors d’une intervention policière. Dimanche matin, un homme armé d’un couteau a été neutralisé par des agents.

Selon les premières informations transmises au BEI, le suspect tentait d’entrer dans une caserne de pompiers lorsque le SPVM a été appelé à intervenir. Il aurait foncé sur les policiers « armé de son couteau », incitant les policiers à faire feu en sa direction. L’homme a été atteint par au moins un projectile et transporté à l’hôpital, où l’on ne craignait pas pour sa vie.

Ces événements se sont produits dans l’arrondissement Montréal-Nord, mais le BEI n’a pas précisé dans l’immédiat le lieu de l’intervention.

À voir en vidéo