Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Le 13 h de Québec sur la COVID-19

    Le 13 h de Québec sur la COVID-19

    Comme il l’a fait quotidiennement pendant la première vague, le gouvernement Legault tient un point de presse à 13 heures sur l’évolution de l’épidémie de COVID-19 au Québec. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, seront présents.

    Québec pourrait faire une mise à jour du classement des régions en vertu de son système d’alerte régionale. Depuis dimanche, cinq régions sont passées en zone orange, qui correspond à un niveau d’alerte « modérée » : Montréal, Laval, la Capitale-Nationale (en partie), l’Outaouais et Chaudière-Appalaches. La Montérégie, l’Estrie et le Bas-Saint-Laurent sont au niveau « préalerte » jaune.

    Au cours des cinq derniers jours, le nombre de nouveaux cas recensés chaque jour a été supérieur à 400, et le nombre d’hospitalisations était à la hausse.

  • Le discours du Trône dans l’œil des provinces

    Le discours du Trône dans l’œil des provinces

    Hier, le discours du Trône était à peine terminé que le premier ministre du Québec, François Legault, le qualifiait déjà de « décevant pour le Québec » sur Twitter. Aujourd’hui, M. Legault s’entretient avec ses homologues provinciaux en conférence téléphonique.

    Au terme de la discussion, les provinces pourraient exiger un engagement ferme du gouvernement fédéral de Justin Trudeau, qui n’a pas abordé la question des transferts fédéraux dans le discours lu par la gouverneure générale. Les provinces exigent une somme additionnelle de 28 milliards chaque année pour les aider à financer leur système de santé.

    À Ottawa, les députés fédéraux auront la possibilité de s’exprimer au sujet du discours du Trône durant la première période des questions de la session d’automne, cet après-midi.

  • Rapport de la protectrice du citoyen

    Rapport de la protectrice du citoyen

    La protectrice du citoyen, Marie Rinfret, livre à 11 h son rapport annuel.

    De nombreux sujets, dont plusieurs liés à la pandémie, pourraient apparaître dans les faits saillants de son rapport. Pour commencer, la protectrice du citoyen pourrait livrer les résultats de sa propre enquête sur les CHSLD, annoncée à la fin du mois de mai. Le moment serait bien choisi puisque des rapports d’enquête sur le CHSLD Herron et sur le CHSLD de Sainte-Dorothée ont été publiés hier. Dans les deux cas, la direction a été montrée du doigt pour les négligences observées.

    Mme Rinfret avait aussi pris publiquement position en faveur du port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés en juillet dernier, jugeant la mesure du gouvernement Legault « raisonnable » dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

  • Le chef du FBI sur les élections américaines

    Le chef du FBI sur les élections américaines

    Le directeur de la police fédérale américaine (FBI), Christopher Wray, témoigne au Sénat au sujet de la sécurité nationale.

    Il est attendu que le patron du FBI aborde les élections présidentielles. D’une part, il pourrait rassurer les Américains sur le système de vote par correspondance, dont la fiabilité est mise en doute par le président américain depuis des semaines.

    D’autre part, M. Wray pourrait parler des allégations d’ingérence russe dans ces élections. Un rapport de la CIA dévoilé par le Washington Post cette semaine faisait état d’une possible opération pilotée par le président Vladimir Poutine afin de favoriser la réélection du milliardaire républicain.