Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Discours du Trône à Ottawa

    Discours du Trône à Ottawa

    Les travaux du Parlement fédéral sont inaugurés aujourd’hui lors du traditionnel discours du Trône, à 14 h. La gouverneure générale, Julie Payette, doit énoncer les priorités du gouvernement libéral minoritaire de Justin Trudeau pour l’automne. Un vote de confiance doit se tenir à l’issue du discours. Il semble peu probable que les partis d’opposition fassent tomber le gouvernement.

    Cette rentrée parlementaire fédérale se déroulera en l’absence de deux des chefs de l’opposition. Le bloquiste Yves-François Blanchet et le conservateur Erin O’Toole sont tous deux en isolement à la maison parce qu’ils ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

    À 18 h 30, le premier ministre Justin Trudeau prononcera un discours à la nation où il tentera de rassurer et de rassembler les Canadiens au moment où l’épidémie de COVID-19 entre dans sa deuxième vague, du moins au Québec et en Ontario.

  • Le projet de loi 61, version 2.0

    Le projet de loi 61, version 2.0

    Après le retrait d’une première mouture controversée, le gouvernement Legault revient à la charge avec un nouveau projet de loi de relance économique et d’accélération des projets d’infrastructures. La ministre responsable du dossier, Sonia LeBel, présente à 13 h la nouvelle pièce législative qui doit remplacer le projet de loi 61 abandonné au mois d’août.

    Lors de son dépôt en juin, peu de temps avant la relâche estivale de l’Assemblée nationale, le projet de loi 61 avait suscité de vives critiques chez les partis d’opposition et au sein de la population générale.

    Si le projet de loi 61 avait été adopté, le gouvernement aurait pu, pendant deux ans, prolonger l’état d’urgence sanitaire aussi longtemps qu’il le juge nécessaire et faire fi des règles environnementales pour octroyer plus rapidement des contrats, entre autres.

  • Le bilan annuel de la DPJ

    Le bilan annuel de la DPJ

    Les Directions de la protection de la jeunesse (DPJ) du Québec présentent leur bilan annuel ce matin, à 10 h. Les DPJ de Montréal et de Laval donneront une conférence de presse commune dans la métropole et les autres DPJ en tiendront une dans leur région respective.

    On espère que ce rapport contiendra des données sur les effets du confinement sur les enfants vulnérables. En mai dernier, une baisse des signalements avait été remarquée, mais elle était imputable à la fermeture des écoles, puisque les intervenants en milieu scolaire jouent un rôle important à ce chapitre.

    L’an dernier, les DPJ du Québec ont fait état d’une hausse de 10 % des signalements pour l’ensemble de la province par rapport à l’année précédente.

  • Le nouveau pacte migratoire d’Europe

    Le nouveau pacte migratoire d’Europe

    La Commission européenne présente aujourd’hui son nouveau pacte sur l’asile et la migration. Cette réforme doit revoir le système voulant que le premier pays par lequel un migrant entre dans l’Union européenne doive traiter la demande d’asile, ce qu’on appelle le règlement de Dublin. Des pays en première ligne comme la Grèce ou l’Italie jugent le système actuel inéquitable.

    La crise migratoire de 2015 a aussi montré les limites à la solidarité européenne puisque certains pays ont refusé d’accueillir davantage de migrants.

    Le nouveau pacte est présenté deux semaines après la destruction par le feu du camp Moria, le plus grand camp de réfugiés de la Grèce dans lequel plus de 12 000 demandeurs d’asile étaient enfermés.