Neuf piétons happés par un automobiliste à Montréal-Nord

Les neuf victimes ont été transportées dans un centre hospitalier pour y soigner leurs blessures. Elles sont hors de danger de mort, indique le SPVM.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Les neuf victimes ont été transportées dans un centre hospitalier pour y soigner leurs blessures. Elles sont hors de danger de mort, indique le SPVM.

Un automobiliste a heurté neuf piétons, dont deux enfants, mercredi à Montréal-Nord. Les victimes ont été transportées à l’hôpital, mais leur vie n'est pas en danger.

« Rien ne nous indique que cet événement était délibéré ou planifié », précise en entrevue l’agent Manuel Couture, du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le suspect principal est un conducteur âgé de 38 ans. Vers 12 h 45 mercredi, il aurait d’abord heurté un premier piéton sur la rue de Dijon, près du boulevard Langelier. L’homme aurait ensuite poursuivi sa course avant de heurter au coin de la rue Valade huit autres personnes se trouvant sur le trottoir, soit six adultes et deux enfants.

Les neuf victimes ont été transportées dans un centre hospitalier pour y soigner leurs blessures. On ne craint pas pour leur vie, indique le SPVM.

Le conducteur se serait finalement immobilisé quelques mètres plus loin, à la hauteur du boulevard Rolland. Les policiers ont procédé à son arrestation sur place.

Le suspect était « confus » lors de son interpellation, informe l’agent Couture, ajoutant qu’il a été conduit à l’hôpital pour y subir une évaluation psychologique. « Les enquêteurs cherchent à savoir s’il était en contact avec la réalité pendant qu’il conduisait la voiture ou s’il était en crise psychotique. » Son passé sera aussi examiné pour vérifier s'il y a — ou non — des antécédents de santé mentale.

Une autre personne était à bord du véhicule, selon le SPVM, mais celle-ci « n’a participé d’aucune façon à l’événement », ajoute l’agent Couture. Elle n’a pas été transportée à l’hôpital.