Explosions au Liban: cérémonie commémorative à Montréal

Des gens s'étaient recueillis devant le consulat libanais à Montréal le 7 août dernier, quelques jours après la tragédie.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Des gens s'étaient recueillis devant le consulat libanais à Montréal le 7 août dernier, quelques jours après la tragédie.

La communauté libanaise de Montréal a tenu samedi une cérémonie en la mémoire des victimes de la double explosion survenue dans le port de Beyrouth le 4 août dernier.

Cette commémoration s’est déroulée en début de soirée à la cathédrale Saint-Maron—Montréal, située dans le quartier Ahuntsic.

La messe a été célébrée par l’évêque éparchial des catholiques maronites du Canada, Paul-Marwan Tabet, lui-même originaire du Liban,

« Il y a déjà presque trois semaines que l’inimaginable est survenu à Beyrouth. Malgré le temps écoulé depuis, les images à la télévision, le cœur brisé et la colère des Libanais, il m’est toujours difficile d’exprimer en mots l’ampleur de la tragédie qui a touché mon pays natal, celui de tant de personnes ici aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Il a notamment salué la présence de l’archevêque de Montréal, Christian Lépine ; de la mairesse de Montréal, Valérie Plante ; de la femme du premier ministre François Legault, Isabelle Brais, qui le représentait ; et de la ministre fédérale du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, qui était sur place au nom du premier ministre Justin Trudeau.

Plusieurs autres élus fédéraux, provinciaux et municipaux se sont déplacés en appui aux victimes et à leurs proches.

Mgr Tabet a tenu à remercier les dignitaires et citoyens présents pour leur solidarité et soutien dans la foulée de la déflagration qui a fait plus de 180 morts, 6000 blessés et 300 000 sans-abri.

« J’exprime au nom de tous les Libanais au Canada et de tous les Libanais, notre appréciation, nos remerciements de votre générosité exemplaire. »

Dans un communiqué diffusé samedi matin par le cabinet du premier ministre du Québec, François Legault s’est dit « de tout cœur avec nos amis libanais, qu’ils vivent ici ou au Liban ».

« Je comprends leur peine et leur désir d’avoir des réponses. J’exprime toute ma sympathie pour les nombreux disparus. Tout comme moi, les Québécois ont été ébranlés par cette tragédie et ils sont solidaires avec les victimes de l’explosion du port de Beyrouth. »

La ministre Mélanie Joly a pour sa part rappelé sur Twitter qu’il reste encore deux jours pour contribuer au Fonds de secours pour le Liban mis en place par Ottawa. Les dons effectués d’ici le 24 août par des particuliers à la Coalition humanitaire du Canada seront ainsi égalés par le gouvernement fédéral.

À voir en vidéo