Adieux à «deux enfants bonheur»

Une carte distribuée par la famille montre Romy, à droite, et Norah Carpentier, au salon funéraire de Lévis, au Québec, le lundi 20 juillet 2020.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Une carte distribuée par la famille montre Romy, à droite, et Norah Carpentier, au salon funéraire de Lévis, au Québec, le lundi 20 juillet 2020.

Proches de la famille ou pas, les gens se sont présentés par dizaines au Salon funéraire Claude-Marcoux, lundi, pour rendre hommage à Norah et Romy Carpentier, les deux fillettes dont les corps ont été retrouvés, la semaine dernière, dans les bois de Saint-Apollinaire.

Alors que la famille était réunie à l’intérieur, la cérémonie était retransmise sur un écran géant pour le grand public dans le stationnement arrière du complexe funéraire.

« Elles faisaient sourire tous ceux qu’elles croisaient sur leurs chemins », a dit dans un petit discours leur grande cousine Laetitia. « Elles pouvaient illuminer les moments les plus sombres. »

Dans le stationnement, près de 200 personnes ont écouté avec attention la cérémonie animée par la directrice générale de l’organisme Deuil Jeunesse, Josée Masson. Parmi elles, des proches mais aussi des inconnus qui touchés par leur histoire venus exprimer leur solidarité. Derrière les lunettes fumées et masques, plusieurs pleuraient.

À l’intérieur, la chanteuse Melissa Bédard avait été invitée à interpréter certaines des chansons préférées des deux petites, telles « L’Amérique pleure » des Cowboys Fringants.

Les différents discours ont révélé que Norah, l’aînée, voulait devenir productrice de jeux vidéo et avait toujours un livre à la main, alors que la cadette, Romy, aimait les jolies robes était la clown de la famille.

En citant les propos de la famille, Mme Josée Masson a décrit les deux fillettes comme « deux enfants bonheur ».

Leur mère, Amélie a aussi prononcé quelques mots. « Les gens me disent que je suis forte, je leur dis que c’est mon rôle de mère », a-t-elle dit. « Je continuerais de chérir chaque souvenir photo, vidéo », a-t-elle dit avant d’ajouter « Je vous aime à la folie. »

D’autres détails suivront.

À voir en vidéo