La fresque «La vie des Noir.e.s compte» en images

Comme d’autres villes du monde, Montréal a désormais sa fresque de rue en écho au mouvement antiraciste « Black Lives Matter ». Le pendant francophone du célèbre slogan (« La vie des Noir.e.s compte ») couvre depuis mardi une partie de la rue Sainte-Catherine. Mercredi, plusieurs artistes y ont mis la touche finale. Retour en photos.

1 Une centaine de bénévoles se sont activés à peindre mardi les lettres du slogan sur le bitume de l’artère piétonne, entre les rues Saint-Hubert et Saint-André. Adil Boukind Le Devoir
2 La fresque géante a pris vie en l’espace de deux jours, sous l’impulsion de la Fondation Dynastie et du collectif d’artistes Never Was Average. Plusieurs organismes montréalais ont aussi collaboré au projet, qui a obtenu un soutien financier de la Ville de Montréal et de la Société de développement du Village. Adil Boukind Le Devoir
3 Chacune des lettres du message est devenue, mercredi, le canevas pour une vingtaine d’artistes invités, qui ont laissé libre cours à leur imagination.  Valérian Mazataud Le Devoir
4 Lors du passage du Devoir mercredi après-midi, plusieurs créateurs avaient la tête rivée au sol, résolument concentrés, achevant leur œuvre armés de pinceaux ou encore de canettes de peinture en aérosol. Valérian Mazataud Le Devoir
5 Le slogan a d’abord été peint en blanc, à l’ex-ception du mot «compte» qui a pris les couleurs de l’arc-en-ciel. Une manière d’in-clure les mem-bres de la com-munauté LGBTQ+ à ce cri de ralliement scandé un peu partout à travers le globe à la suite de la mort de George Floyd aux États-Unis. Valérian Mazataud Le Devoir