Le pape salue l’appel à un cessez-le-feu planétaire du Conseil de sécurité

Le pape François
Photo: Riccardo de Luca Associated Press Le pape François

Le pape François a salué dimanche une résolution adoptée mercredi par le Conseil de sécurité de l’ONU réclamant l’arrêt des conflits dans le monde pour faciliter la lutte contre la pandémie de COVID-19.

« La demande d’un cessez-le-feu mondial et immédiat, qui permettrait d’atteindre la paix et la sécurité nécessaires pour fournir l’aide humanitaire requise, est louable », a affirmé le pape à l’issue de sa prière hebdomadaire de l’angélus, place Saint-Pierre, à Rome.

« J’espère que cette décision sera mise en œuvre efficacement et rapidement pour le bien des nombreuses personnes qui souffrent », a-t-il poursuivi. « Puisse cette résolution du Conseil de sécurité devenir un premier pas courageux vers un avenir pacifique », a-t-il ajouté.

Bloquée pendant des mois par la Chine et les États-Unis, opposés sur la place à accorder dans le texte à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la résolution vise à soutenir un appel du 23 mars du secrétaire général de l’ONU, António Guterres, pour un cessez-le-feu mondial.

Le texte demande aux 193 membres de l’ONU « une cessation des hostilités immédiate et générale » dans tous les conflits à l’agenda du Conseil de sécurité, à l’exception des combats contre les groupes djihadistes. Il réclame « une pause humanitaire pour au moins 90 jours consécutifs » afin de faciliter l’assistance internationale aux populations.

À voir en vidéo