Quoi surveiller cette fin de semaine?

  • Trump de retour en campagne

    Trump de retour en campagne

    Après une pause en raison de la pandémie de coronavirus, le président républicain reprend le chemin de campagne en vue de sa réélection en novembre 2020. Samedi soir, il sera à Tulsa, dans l’État de l’Oklahoma, pour rencontrer ses partisans et prononcer un discours.

    L’événement est entouré d’une certaine controverse: d’abord, il devait avoir lieu hier, soit le jour de l’Émancipation des esclaves aux États-Unis, ce qui avait suscité tellement d’indignation que la rencontre a été reportée d’une journée. Puis, le maire de Tulsa, une ville d’environ 400 000 âmes, avait décrété un couvre-feu partiel jusqu’à dimanche, plus de 100 000 personnes étant attendues. Mais hier, le locataire de la Maison-Blanche a obtenu l’annulation de cette restriction. «Amusez-vous bien», a-t-il dit sur Twitter.

    Si des opposants du président américain se présentent sur les lieux, la fête pourrait bien virer à la confrontation…

  • Les offres spéciales de Québec pour le tourisme

    Les offres spéciales de Québec pour le tourisme

    On aura plus de détails dimanche sur les offres spéciales concoctées par le gouvernement du Québec pour relancer l’industrie touristique. La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, sera à Montréal pour présenter une série de forfaits et des «Passeports Attraits» pour visiter la province cet été dans le contexte du déconfinement. Elle sera accompagnée de la ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau, et du ministre responsable des Parcs, Pierre Dufour.

    Le gouvernement Legault a annoncé la semaine dernière une aide de 750 millions de dollars pour la relance du tourisme au Québec.

  • Les Autochtones et la COVID-19

    Les Autochtones et la COVID-19

    Le 21 juin n’est pas que le jour du solstice d’été, c’est aussi la Journée nationale des peuples autochtones. À l’occasion de celle-ci, des membres influents des Premières Nations vont discuter de la crise de la COVID-19, tels le chef Ghislain Picard (en photo) et le Dr Stanley Vollant.

    Ce sera une occasion d’en savoir plus sur les effets de la pandémie sur les communautés autochtones, qui feront sûrement part de leurs expériences récentes dans leurs communautés respectives.

  • Il y a un an, la fuite massive de données de Desjardins

    Il y a un an, la fuite massive de données de Desjardins

    Le 20 juin 2019, Desjardins révélait au public avoir été victime d’un vol massif des données personnelles de ses clients. C’est un employé malveillant qui est à l’origine de la fuite.

    À l’époque, le président, Guy Cormier, affirmait qu’il était question de 2,7 millions de membres affectés, ce qui était déjà énorme. Mais plus tard, on a appris que l’ensemble des 4,2 millions de clients ont été touchés, plus les quelque 1,8 million de détenteurs de cartes de crédit chez l’institution financière. La fuite de données personnelles a coûté 108 millions de dollars à Desjardins.