Quoi surveiller aujourd’hui ?

  • Les travaux cet été à Montréal

    Les travaux cet été à Montréal

    On le sait, l’été est la saison du cône orange à Montréal, pandémie ou pas. L’organisme Mobilité Montréal donnera ce matin un briefing technique des chantiers routiers majeurs prévus dans la grande région métropolitaine.

    Les automobilistes montréalais devront sûrement faire preuve de patience cet été. La mise à l’arrêt des chantiers de construction pendant quelques semaines en raison de la pandémie a probablement causé des retards sur les chantiers déjà en cours, sans parler des travaux qui auraient déjà dû débuter.

    Rappelons que la Ville de Montréal compte implanter son réseau express vélo, poursuivre la métamorphose de la rue Sainte-Catherine Ouest, de la plaza Saint-Hubert et de la rue Peel… Sans parler de la piétonnisation de certaines artères commerciales, comme l’avenue du Mont-Royal, qui a commencé cette semaine.

  • L’assemblée des actionnaires de Bombardier

    L’assemblée des actionnaires de Bombardier

    Les actionnaires de Bombardier vont se réunir par téléconférence aujourd’hui, et la question de la rémunération des hauts dirigeants est à l’ordre du jour. L’indemnité de départ de l’ancien président Alain Bellemare, qui a quitté la direction de l’entreprise en mars dernier, pourrait atteindre un étourdissant 17,5 millions de dollars, ce qui passe mal aux yeux de certains investisseurs. Sans parler de la possibilité que M. Bellemare touche une prime de près de 5 millions si la vente de Bombardier Transport auprès d’Alstom se concrétise.

    En 2017, une fronde similaire des actionnaires avait contraint le président du conseil d’administration à renoncer à sa hausse de salaire, et des versements aux dirigeants avaient été reportés.

    Rappelons que Bombardier croule sous une dette de 9 milliards de dollars américains.

  • Vote de grève des éducatrices en milieu familial

    Vote de grève des éducatrices en milieu familial

    La crise de la COVID-19 aura-t-elle fait changer d’avis les éducatrices en milieu familial ? Les membres de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec procèdent à un vote de grève aujourd’hui.

    En mars dernier, les éducatrices en milieu familial avaient voté massivement en faveur d’une grève générale illimitée qui aurait dû commencer le 1er avril. L’arrivée de la pandémie au Québec avait forcé les travailleuses à suspendre les moyens de pression.