Quoi surveiller aujourd’hui?

  • François Legault en Estrie

    François Legault en Estrie

    Après Lanaudière la semaine dernière, François Legault sera dans les Cantons-de-l’Est aujourd’hui, à l’occasion d’une première visite dans la région depuis le début de la pandémie de COVID-19.

    Le premier ministre du Québec rencontrera notamment les dirigeants du système de santé de l’Estrie, avant de tenir un point de presse aux alentours de 15 h 30.

    On se souviendra qu’au tout début de la pandémie, en avril, les Cantons-de-l’Est étaient l’une des régions du Québec plus touchées par la COVID-19, avant que sa progression n’y freine rapidement.

  • Le chômage au temps de la COVID-19 (3)

    Le chômage au temps de la COVID-19 (3)

    Il était de 17 % en avril et de 8,1 % en mars, « Grand Confinement » oblige… À combien s’élevait le taux de chômage en mai au Québec ? On l’apprendra ce matin à 8 h 30 grâce à Statistique Canada.

    Les deux mois précédents avaient été profondément marqués par les mesures de lutte contre la COVID-19, qui avaient forcé l’arrêt quasi complet de l’économie. Mais leur levée progressive, au fil du mois de mai (et de juin), a probablement amélioré les choses.

    On devrait aussi avoir un portrait plus précis de la situation aux États-Unis, qui se sont aussi largement déconfinés ces dernières semaines : le département américain du Travail dévoile aussi ses chiffres sur l’emploi ce matin.

  • Au lendemain des hommages à George Floyd

    Au lendemain des hommages à George Floyd

    Le ton aura-t-il changé au lendemain des premiers hommages publics rendus à George Floyd, cet Afro-Américain dont la mort sous le genou d’un policier a enflammé les esprits la semaine dernière ?

    La journée d’hier a surtout été marquée par une grande cérémonie à Minneapolis, lors de laquelle le révérend Al Sharpton, grande figure de la lutte pour les droits des Afro-Américains, a réclamé haut et fort une réforme de la police aux États-Unis.

    La nuit précédente avait également été relativement calme. Plusieurs villes, dont Los Angeles et Washington, ont décidé de lever les couvre-feux décrétés il y a quelques jours.

    Reste que le mouvement de protestation est bien engagé : des manifestations de soutien à la cause doivent encore se tenir à travers la planète aujourd’hui, notamment à Londres.

  • Quelle peine pour Ugo Fredette?

    Quelle peine pour Ugo Fredette?

    Les observations sur la peine réservée au meurtrier Ugo Fredette se poursuivent aujourd’hui au palais de justice de Saint-Jérôme.

    Hier, la Couronne avait réclamé qu’on lui impose 50 ans de prison ferme, soit 25 ans pour chacune de ses victimes. Aujourd’hui, la défense, elle, devrait plaider qu’un tel cumul des peines est inconstitutionnel — un argument qu’a notamment avancé Alexandre Bissonnette, le tueur de la mosquée de Québec, lors de son procès.

    Ugo Fredette a été reconnu coupable l’an dernier des meurtres de Véronique Barbe, son ex-conjointe, et d’Yvon Lacasse, un automobiliste qui a eu le malheur de se retrouver sur son chemin en septembre 2017.