Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Les troubles aux États-Unis

    Les troubles aux États-Unis

    Comment la rue réagira-t-elle aux propos de Donald Trump ? Le président des États-Unis a dit hier soir être prêt à envoyer l’armée pour mettre un terme aux émeutes secouant le pays.

    Une menace qui s’est vite concrétisée à Washington, où l’occupant de la Maison-Blanche a annoncé le déploiement immédiat de milliers de soldats « lourdement armés » pour faire respecter « la loi et l’ordre ». La veille, les protestataires s’étaient approchés de la Maison-Blanche, forçant momentanément l’évacuation de Donald Trump.

    Une chose est certaine : une semaine après la mort de George Floyd aux mains d’un policier de Minneapolis, la colère fait encore rage aux États-Unis. Notre reporter Fabien Deglise et notre photographe Valérian Mazataud sont d’ailleurs au Minnesota pour en témoigner.

  • Le retour à la «presque normale» en France

    Le retour à la «presque normale» en France

    Ce 2 juin était très attendu en France : c’est le début de la « phase 2 » du déconfinement du pays. Dès aujourd’hui, c’est donc le retour à la « presque normale » dans l’Hexagone.

    Les plages du pays seront de nouveau accessibles au public, tout comme ses bars et ses restaurants (à l’exception notable de Paris, où les clients devront se contenter des seules terrasses). La France entre ainsi dans le monde « post-pandémie », où certaines mesures — la distanciation physique, entre autres — restent toutefois en place.

    Et signe que la progression de la COVID-19 ralentit aussi de ce côté de l’Atlantique, le gouvernement Legault ne tiendra pas aujourd’hui de grand-messe sur l’état de la pandémie.

    [Mise à jour: Les terrasses rouvrent en France]

  • Les observations sur la peine d’Ugo Fredette

    Les observations sur la peine d’Ugo Fredette

    Les audiences sur la peine qui sera réservée au meurtrier Ugo Fredette se poursuivent aujourd’hui. L’homme de 44 ans a été reconnu coupable en octobre dernier des meurtres de son ex-conjointe, Véronique Barbe, et d’un automobiliste croisé par hasard, Yvon Lacasse, en septembre 2017.

    L’exercice s’est entamé hier matin avec des déclarations troublantes d’Ugo Fredette, qui a dressé un parallèle entre son cas et celui du tristement célèbre docteur Guy Turcotte.