Quoi surveiller aujourd’hui ?

  • Vers un retour à la normale

    Vers un retour à la normale

    Le déconfinement progresse encore un peu plus au Québec. Aujourd’hui, c’est au tour des salons de coiffure, d’esthétique et de tatouage ainsi qu’aux centres commerciaux de rouvrir leurs portes, à l’extérieur de la grande région de Montréal et de la MRC de Joliette.

    Il redevient également possible pour les Québécois, toujours hors de la grande région métropolitaine, d’aller faire du camping, de louer une maison de campagne, de réserver un chalet dans les parcs de la SÉPAQ, selon certaines règles strictes. Les pourvoiries peuvent aussi reprendre leurs activités sous certaines conditions.

    Les palais de justice à travers la province commencent également à rouvrir progressivement.

  • De l’aide pour la culture

    De l’aide pour la culture

    Lors de son habituel point de presse de 13 h, le premier ministre, François Legault, sera accompagné de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, pour annoncer un programme d’aide financière ainsi qu’un plan de déconfinement pour le secteur de la culture, particulièrement les spectacles des arts de la scène et les tournages. Pourrons-nous retourner au théâtre ou assister à des concerts en personne cet été ? La réponse aujourd’hui.

  • D’autres manifestations ?

    D’autres manifestations ?

    La colère soulevée par la mort de George Floyd reste vive aux États-Unis. Et on doit s’attendre encore aujourd’hui à de nouvelles manifestations dans plusieurs villes américaines. Des couvre-feux se sont multipliés hier à travers le pays — notamment à Houston, Los Angeles et Washington — pour éviter de nouveaux débordements pendant la nuit. Des milliers de soldats de la Garde nationale ont d’ailleurs été déployés dans 15 États.

  • En souvenir de Jacques Parizeau

    En souvenir de Jacques Parizeau

    Il y a tout juste cinq ans, le 1er juin 2015, l’ex-premier ministre du Québec, Jacques Parizeau, s’est éteint à l’âge de 84 ans. Il a été professeur d’économie, ministre des Finances sous René Lévesque et chef du Parti québécois de 1988 à 1995 et surtout maître d’œuvre du référendum de 1995.