Notre quotidien dans l'oeil de Valérian Mazataud | L'hôpital mobile de LaSalle

Les photographes posent un regard très personnel sur l’actualité. Nouvelles, rencontres, découvertes: nous vous proposons de découvrir ici certains de leurs photoreportages. Aujourd’hui, Valérian Mazataud a tourné son objectif vers l’hôpital mobile de LaSalle, où sont traités des patients atteints de la COVID-19.

1 Le 26 avril 2020, la Croix-Rouge canadienne, à la demande du CIUSSS de l'Ouest-de-l'île-de-Montréal, a installé son hôpital de campagne au coeur de l'aréna Jacques-Lemaire de LaSalle. Les dix tentes peuvent accueillir jusqu'à 40 patients atteints de la COVID-19. Valérian Mazataud Le Devoir
2 L'infirmière Marjorie Cosep accompagne Edythe Wilson, 93 ans, dans sa marche quotidienne. L'hôpital accueille actuellement 14 patientes, de plus de 70 ans. Certaines comme Edythe pourront bientôt sortir. D'autres y reçoivent des soins palliatifs. Valérian Mazataud Le Devoir
3 L'infirmière auxiliaire Marie Alexis salue une patiente très affaiblie. «J'aime beaucoup ce que je fais, mais il faut vraiment avoir la vocation», témoigne-t-elle. Valérian Mazataud Le Devoir
4 L'infirmière Cynthia Tugade-Ursua et l'infirmière chef Samantha Santilli font subir un électrocardiogramme à une patiente. L'hôpital mobile de la Croix-Rouge est équipé comme une unité de chirurgie générale d'un hôpital. Valérian Mazataud Le Devoir
5 Au poste central, l'infirmière chef Samantha Santilli est en contact avec le médecin en charge de l'hôpital. La moitié des patients proviennent de l'hôpital Lakeshore, un des hôpitaux dédié à accueillir des patients de la COVID-19. «Ce sont souvent des patients en période de transition avant de rejoindre leur milieu de vie», explique Manon Allard, directrice adjointe à la direction des soins infirmiers du CIUSSS. Valérian Mazataud Le Devoir
6 L'infirmière auxiliaire Marie Alexis coiffe les cheveux de Shirley Marie devant la tente où elle se repose actuellement. «Tout paraît un peu surrealiste», confie Manon Allard, par exemple l'ambulance qui fait rentrer les nouveaux patients par la porte d'accès de la Zamboni. Valérian Mazataud Le Devoir
7 Edythe Wilson, à gauche, encourage sa voisine de tente, Rita Mathews, 80 ans, lors de sa marche quotidienne. Les deux femmes, qui ne se connaissaient pas, s'entendent comme larrons en foire et passent leurs journées à discuter. Valérian Mazataud Le Devoir
8 Un responsable de la Croix-Rouge et deux techniciens de l'hôpital de LaSalle, effectuent la maintenance des tentes. À l'aide d'un compresseur à air, ils gonflent les arceaux qui maintiennent les tentes en place. C'est la première fois que la Croix-Rouge déploie cette structure, destinée aux victimes de catastrophes naturelles, en sol canadien. Valérian Mazataud Le Devoir
9 Linda Lapensée, secrétaire médicale, découvre la petite bibliothèque qui a récemment été installée pour les patientes. Valérian Mazataud Le Devoir
10 La table de nuit d'Edythe Wilson. Comme dans tous les autres hôpitaux, les visites des proches ne sont pas autorisées actuellement, mais les patients peuvent parler à leur famille tous les jours au téléphone. Valérian Mazataud Le Devoir
11 Des patientes et des membres du personnel médical profitent du soleil qui entre par la porte d'accès de la Zamboni. C'est l'heure à laquelle la préposée aux bénéficiaires Jamie-Lyn Benoit allume son poste de radio. Pour quelques instants, l'atmosphère se fait lumineuse. Valérian Mazataud Le Devoir