Quoi retenir de la fin de semaine ?

  • Au Québec, les commerces non essentiels fermés jusqu’au 4 mai

    Au Québec, les commerces non essentiels fermés jusqu’au 4 mai

    La fermeture des commerces et des entreprises non essentiels est prolongée jusqu’au 4 mai, a annoncé dimanche François Legault.

    « La bataille est loin d’être gagnée », a déclaré le premier ministre lors de son point de presse de dimanche, ajoutant qu’il fallait s’assurer que la courbe du nombre de cas redescende avant de décréter le retour des activités normales.

    Selon le bilan de dimanche, le Québec compte 7944 cas confirmés de la COVID-19. par ailleurs, 525 personnes sont hospitalisées et 154 d’entre elles sont aux soins intensifs. On déplore 94 décès au total dans la province.

    Afin d’encourager l’achat local en cette période économique difficile, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, a annoncé la mise sur pied du « Panier bleu ». Ce répertoire permet aux commerçants locaux de faire la promotion de leurs produits en ligne.

    Samedi, la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a annoncé que le gouvernement ajoutait Charlevoix et la ville de Rouyn-Noranda à ses territoires contrôlés par la police.

  • La PCU disponible cette semaine

    La PCU disponible cette semaine

    Du côté d’Ottawa, Justin Trudeau a confirmé dimanche que la prestation canadienne d’urgence (PCU) sera disponible dès lundi pour tous les travailleurs poussés au chômage par l’épidémie de la COVID-19. Si les gens sont inscrits au versement en ligne, ils devraient recevoir une première prestation en 3 à 5 jours.

    Le premier ministre du Canada espère discuter avec le président américain afin de régler le « différend » entourant l’approvisionnement en masques N95. Donald Trump avait interdit vendredi au manufacturier 3M d’exporter cette denrée rare en pleine pandémie.

  • Boris Johnson hospitalisé à cause de la COVID-19

    Boris Johnson hospitalisé à cause de la COVID-19

    Atteint de la COVID-19, le premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, a été hospitalisé dimanche pour des examens, par « mesure de précaution ». Déclaré positif il y a dix jours, il avait annoncé vendredi prolonger sa quarantaine en raison d’une fièvre persistante.

    Plus tôt dans la journée, la reine Élisabeth II s’est adressée à ses sujets dans une rare allocution télévisée. Elle les a incités à faire preuve de résilience face à la COVID-19, qui a déjà tué près 5000 personnes dans le pays.

  • La pandémie explose d’un côté du monde et se calme de l’autre

    La pandémie explose d’un côté du monde et se calme de l’autre

    Les États-Unis s’apprêtent à être submergés par la fulgurante propagation de la maladie sur leur territoire. « La semaine prochaine sera un moment comme Pearl Harbor, comme le 11 Septembre, sauf que ce ne sera pas localisé, ce sera dans tout le pays », a prévenu l’administrateur fédéral des services de santé publique, Jerome Adams.

    En Europe toutefois, l’espoir revient. L’Italie, pays le plus endeuillé par la pandémie, a annoncé dimanche 525 décès enregistrés en 24 heures, le nombre le plus bas depuis deux semaines. Deuxième pays d’Europe parmi les plus touchés, l’Espagne a également prolongé samedi le confinement de sa population.

    Dans le monde, on compte actuellement 1 270 069 cas de coronavirus, parmi lesquels 69 309 morts.

  • Mesures contraignantes à Montréal

    Mesures contraignantes à Montréal

    À Montréal, région la plus touchée par le coronavirus au Québec avec ses 3713 cas confirmés, les policiers pourront remettre une amende de 1000 $ à 6000 $ sur-le-champ aux personnes qui enfreignent l’interdiction de rassemblement.

    Samedi, les gens ont été nombreux à se regrouper pour profiter du beau temps au parc du mont Royal et sur l’île Notre-Dame. Résultat, la Ville a annoncé dimanche la fermeture de cette île et des stationnements de la montagne.