L'Ontario présente un plan d'urgence de 17 milliards

Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir

L'Ontario, qui a signalé 100 autres cas de COVID-19 mercredi, a présenté un plan d'urgence de 17 milliards de dollars.

Le plan comprend de l'argent pour le secteur de la santé, des paiements directs aux parents et des allégements fiscaux pour les entreprises.

«La COVID-19 est une menace extraordinaire pour la santé et l'économie de l'Ontario - la plus grande à laquelle nous ayons été confrontés de ma vie - et elle exige une réponse extraordinaire de tous les ordres de gouvernement et de la société civile parce que nous sommes tous dans le même bateau», a-t-il déclaré lors du dépôt d'une prévision financière d'urgence d'un an.

Le plan prévoit des investissements de plus de 3 milliards de dollars pour les soins de santé.

Les mesures comprennent également un paiement unique de 200 dollars pour les parents par enfant de 12 ans et moins. Les prestations du Régime de revenu annuel garanti seront doublées pour les personnes âgées à faible revenu et les paiements de prêt étudiant seront suspendus pendant six mois.

La province augmentera temporairement l'exemption de l'impôt-santé des employeurs pour 57 000 employeurs, ce qui coûtera 355 millions de dollars.

De plus, les entreprises bénéficieront de cinq mois d'intérêts et d'allégements de pénalité pour déposer et effectuer des paiements pour les taxes administrées par la province, à un coût estimé à 6 milliards de dollars.

La province a annoncé mercredi 100 autres cas de COVID-19, ce qui porte le total à 688. Il s'agit de la plus forte hausse en une journée dans la province. Le total inclut un neuvième décès et au moins cinq personnes hospitalisées, dont une femme dans la vingtaine.

Les responsables provinciaux de la santé ont déclaré que l'on s'attendait à un nombre croissant de nouveaux cas au cours de cette période, car de nombreux Canadiens reviennent de l'étranger.

Plus de 10 000 personnes sont toujours en attente des résultats de leur test de dépistage.