Des lieux publics de Montréal et Lanaudière fréquentés par des personnes infectées

À Montréal, quelqu’un est monté à bord de l’autobus no 24 en direction ouest, entre l’Hôpital Notre-Dame et le Musée des beaux-arts, le 12 mars entre 10 h 30 et 10 h 50.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir À Montréal, quelqu’un est monté à bord de l’autobus no 24 en direction ouest, entre l’Hôpital Notre-Dame et le Musée des beaux-arts, le 12 mars entre 10 h 30 et 10 h 50.

Autobus, restaurant et centre de bénévolat : d’autres personnes atteintes de la COVID-19 ont fréquenté des endroits publics à Montréal et dans la région de Lanaudière, alors qu’elles étaient potentiellement contagieuses.

Ces lieux ont été révélés par la santé publique vendredi. Elle demande aux Québécois qui ont aussi visité ces mêmes endroits à la date donnée de surveiller étroitement s’ils développent des symptômes associés à la COVID-19 — les principaux étant la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires.

Dans la région de Lanaudière, une personne a visité les locaux de la FADOQ à Lavaltrie le 11 mars entre 12 h 15 et 15 h 45. Une personne s’est aussi présentée au Centre d’action bénévole de Berthier à Berthierville le 12 mars entre 10 h 45 et 15 h.

À Montréal, quelqu’un est monté à bord de l’autobus no 24 en direction ouest, entre l’Hôpital Notre-Dame et le Musée des beaux-arts, le 12 mars entre 10 h 30 et 10 h 50.

Le lendemain, le 13 mars, une personne est allée au Restaurant Aunja sur la rue Sherbrooke Ouest entre 12 h 25 et 13 h 05.

Au cours des jours précédents, la santé publique a révélé d’autres parcours de transport en commun utilisés par des personnes potentiellement contagieuses, ainsi qu’une bibliothèque de l’arrondissement Notre-Dame-de-Grâce.

La liste complète est disponible sur le site du ministère de la Santé du Québec.