Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Le COVID-19 au Québec

    Le COVID-19 au Québec

    Avec l’annonce d’un premier cas probable de COVID-19 au Québec hier, la donne a-t-elle changé?

    Une femme récemment revenue d’Iran, qui présentait des symptômes légers, a été placée en isolement chez elle dans la grande région de Montréal, a annoncé en soirée la ministre Danielle McCann (en photo). 

    On avait déjà annoncé hier matin une première transmission du virus en terre canadienne, dans la région de Toronto.  

    De nouvelles mesures seront-elles mises en place à travers le pays ? On peut s’attendre à de nouveaux développements aujourd’hui.

  • Des César dans l’ombre de «J’accuse»

    Des César dans l’ombre de «J’accuse»

    C’est ce soir, heure de France, que se tient la 45e cérémonie des César.  

    Mais la grand-messe du cinéma hexagonal promet de se tenir sous tension, après la démission de la direction de l’Académie, accusée d’opacité et d’entre-soi, et au moment où la polémique provoquée par les 12 nominations récoltées par J’accuse ne s’éteint pas

    Le dernier-né de Roman Polanski est le grand favori de la soirée, et plusieurs associations féministes voient d’un mauvais oeil qu’on honore le cinéaste franco-polonais. Ce dernier est visé depuis novembre dernier par une nouvelle accusation de viol en France, et il est toujours recherché par la justice américaine pour une affaire d’abus sexuel sur une mineure datant de 1978. 

  • Le bilan 2019 de SNC-Lavalin

    Le bilan 2019 de SNC-Lavalin

    Quel bilan dressera SNC-Lavalin de l’année 2019? La haute direction fera le point ce matin sur les résultats d’une année haute en rebondissements. 

    Le géant du génie-conseil a continué d’être au coeur de la tempête l’an dernier, alors que son ex-haut dirigeant Sami Bebawi a été jugé et condamné pour fraude et corruption lors d’un procès hautement médiatisé à Montréal. 

    La firme a aussi écopé en décembre d’une amende de 280 millions de dollars, après que sa division de construction a plaidé coupable de fraude pour des gestes posés en Libye entre 2001 et 2011.

    [Mise à jour: La perte au 4e trimestre passe de 1,6 milliard à 293 millions]